f

Get in on this viral marvel and start spreading that buzz! Buzzy was made for all up and coming modern publishers & magazines!

Fb. In. Tw. Be.
27 May, Wednesday
0° C
m

Histoires Libertines

Amphibi, quand tu nous baises bien

Je me suis rendue vers 16 h00 à l’Amphibi, dans le vestiaire lors de mon arrivée se trouvait déjà un homme tout juste quarante ans, (Hicham) j’aime surtout les hommes à partir de cet âge. Ce sont de bons baiseurs endurant bien montés et plein de jus à avaler ou recevoir dans les fesses.

J’aime me déshabiller devant les mecs,de prendre le temps de choisir une tenue pour m’habiller en pute. En principe les mecs matent en se caressant le sexe une main sous leur serviette. Après lorsque je les croise dans les couloirs, je les frôle en leur demandant l’autorisation de les sucer, ça marche pratiquement à chaque fois.

Avec Hicham, ça a fonctionné il m’a regardée me foutre à poil. Je lui ai demandée de choisir la tenue qu’il souhaitait que je passe, il a choisi mon corset porte-jarretelles noirs avec les bas, il m’a dit de ne pas mettre de culotte. Nous sommes passé coté bar, il m’a dit de m’asseoir sur un banc et d’attendre qu’il vienne me chercher. Je me suis faite draguée traitée de salope, mais je n’ai pas bougée pendant plus d’une heure .

Puis il m’a prise par la main et m’a emmenée dans un box, il m’a fait mettre à genoux devant lui, il a enlevé sa serviette et c’est seulement là que j’ai vu le morceau qu’il allé me foutre dans la bouche puis dans le cul. 

Une belle bite, longue de 24 cm épaisse de 10 cm, les couilles rasées un vrai régal. Il n’a  pas mis longtemps pour jouir dans les fesses.Puis il m’a demandé de lui sucée sa bite,  il à nouveau vidé ces couilles dans ma bouche en me l’a remplissant de son sperme bien consistant par saccades. Je lui ai fait honneur en avalant toute sa crème.

Il a ouvert la porte du box, des mecs étant là à attendre, il m’a ordonnée de me mettre en levrette et me les a fait passer dessus, la plupart m’avait matée ou draguée lorsque j’attendais sur le banc. II devait les rabattre dans les couloirs. J’en ai comptée huit à se vider les couilles dans mes fesses.

Après, il est parti, je suis restée encore 1h00 à sucer et me faire enculer.

Amphibi, quand tu nous baises bien !!!

Malvina

Suivre Histoires Libertines
Post a Comment

You don't have permission to register
6a21199e85
/wp-admin/options-general.php?page=emc2-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
856196700d
1766
1
Entrer
Sortir
http://google.fr
1

Ce site internet est réservé à un public majeur et averti.

Il contient des textes et images réservé à un public adulte et peut heurter certaines sensibilités.
Je certifie sur l’honneur : Être légalement majeur(e) dans mon pays de résidence. Que les lois de mon état ou mon pays m’autorisent à accéder à ce site.
Être informé du caractère pornographique du serveur auquel j’accède. Je déclare n’être choqué par aucun type de sexualité et m’interdit de poursuivre les auteurs d’histoires-libertines.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs afin réaliser des statistiques de visites.
J’ai lu attentivement les paragraphes ci-dessus et signe électroniquement mon accord avec ce qui précède en cliquant sur Entrer.
Si je n’approuve pas, ou si je ne peux pas approuver, je quitte ce site en cliquant sur Sortir.

 

Suivre Histoires Libertines

Entrer Sortir