//Claire Soubois

Claire Soubois

Claire, peux-tu te présenter pour les lecteurs d’histoires libertines ?
Avec grand plaisir. Bonjour à tous les lecteurs d’histoires libertines, je m’appelle Claire Soubois. Je suis une Parisienne de trente ans, à la tête de sa propre entreprise. Je me décrirais comme indépendante et solitaire, mon partenaire me décrit comme joueuse, expérimentale, sauvage, douce et exigeante. Je me reconnais bien dans ses mots.

Qu’est-ce qui t’a poussée à écrire à devenir auteur de romans érotiques ?
Pour tout vous dire, si l’on m’avait dit un jour que je deviendrais auteure de romans érotiques, je n’y aurais pas cru ! Ma sexualité a été pendant bien des années des plus conventionnelles, puis j’ai rencontré l’homme avec lequel nous avons basculé dans une relation D/s (Domination et soumission comme vous l’aurez compris.) Au début, je racontais à mes copines les fessées que je m’étais prises la veille, puis, la relation évoluant, il m’est devenu de plus en plus difficile d’aborder ma sexualité. J’ai donc commencé à écrire pour me remémorer chaque instant de cette passion. Je me suis rendue compte petit à petit du plaisir que me procurait l’écriture, cela a duré ainsi plusieurs mois, puis, un jour, je me suis dit que je pouvais propager ce plaisir.

Quelles sont tes sources d’inspiration ?
Mon unique source d’inspiration est mon vécu. Les sensations et émotions que je vis au travers d’une sexualité hors norme, comme une forme de travail introspectif, de mon plaisir à qui je suis réellement.

Pourquoi as-tu choisi l’auto-édition ?
Ayant un emploi du temps chargé et ne souhaitant pas forcément dégager de revenus considérables de mes écrits, mais plutôt motivée par une forte envie de donner du plaisir : faire naître des frissons, des envies, des révélation peut-être aussi, je suis allée sur Amazon un jour et me suis dit : pourquoi pas ? J’ai donc édité mon livre de manière spontanée, sans trop y réfléchir. Et je ne regrette absolument pas.

Combien d’ouvrages as-tu publié ?
J’ai aujourd’hui publié  Journal Intime 2018, première partie. Début janvier, je publierai la suite de mes aventures sous le nom, tout simplement, de Journal Intime 2018, deuxième partie.

Peux-tu nous parler de « Journal intime » ?
Journal intime retrace l’histoire de ma rencontre avec celui que j’appelle mon amant, non pas que j’étais en couple, mais je l’appelle ainsi car il représente pour moi bien plus qu’une histoire de sexe. Il m’a permis de me libérer sur le plan sexuel certes, mais il est aussi une personne qui a pris une place importante dans mon cœur. Dans Journal Intime, je m’exprime au jour le jour sur cette histoire, détaillant tant les aspects D/s de cette relation que ma vie de manière générale.

Quels sont tes projets à venir ?
Comme je le disais plus haut, la deuxième partie de Journal intime fait partie de mes projets court terme. J’ai aussi, depuis la publication de mon premier journal, ouvert un compte Instagram et Twitter (@clairesoubois) sur lesquels je partage plus de contenus. J’aime cette présence sur ces deux réseaux sociaux car elle me permet d’être en contact direct avec mes lecteurs, d’avoir leurs avis, leurs ressentis, et, pour mon plus grand bonheur, leur soutien. J’éprouve beaucoup de gratitude envers eux, quelque part, ils me font pousser des ailes.

Un dernier mot pour les internautes d’histoires libertines ?
Il parait que l’on utilise 10 % de ses capacités cérébrales, et si on utilisait que 10 % de son potentiel sexuel ? Découvrez, expérimentez, vivez pleinement.

Journal Intime 2018 est disponible sur Amazon

Suivre Histoires Libertines
error