pipe agent immobilier

Pipe à un agent immobilier – Jess 32 ans de Nevers

Pipe à un agent immobilier – Jess 32 ans de Nevers

Salut diablesse d’Amandine. Je m’appelle Jess, 32 ans de Nevers. Je t’écris pour te raconter une de mes nombreuses expériences sexuelles. Je suis une brune pulpeuse qui aime les hommes. Ce qui m’a valu de passer de merveilleux moments mais aussi des mauvais moments. A la base, je suis née en région parisienne où je travaillais. J’étais l’assistante dans une agence bancaire. J’étais aussi la maitresse du directeur jusqu’à ce que sa femme nous surprenne. Il a eu beaucoup de mal à lui expliquer ce que je faisais à poil, penchée sur son bureau avec sa queue qui me ramonait le cul. Pour éviter un scandale, j’ai été mutée à Nevers, il y a 3 mois. Autant dire que je fais tout pour me tenir à carreau. Comme je sais que je vais rester un bout de temps dans le coin, j’ai décidé d’acheter une maison (les taux sont super bas et le prix du m² est hyper accessible). Après quelques visites, j’ai  trouvé la baraque de mes rêves sauf que niveau budget elle est 15.000 au dessus de mes moyens. L’agent m’a confié que la négociation serait possible et qu’il allait faire le maximum.

Une semaine plus tard, il m’appelle pour me donner rdv à l’agence où je serai reçue par son patron concernant la négociation. Il ne m’en a pas dit plus. Une fois mon job fini, je me suis rendue à l’agence où j’ai été accueillie par Yves, le directeur en personne. Pour résumé, c’est un vieux beau qui se la pète à 2.000 à l’heure. Une fois installés dans son bureau, il m’a expliqué que la négo était bien partie mais qu’il manquait un petit rien.

Vu comment il matait mon décolleté et mes jambes, je l’ai complimenté et en plaisantant je lui ai dit que je lui taillerai une pipe s’il arrivait à me donner satisfaction. Tu ne croiras jamais ce qu’il a fait. Il m’a tendu l’offre contresignée par le proprio de la maison tout en sortant sa queue de son pantalon. Il m’a dit : « félicitations ! J’ai rempli ma part du contrat, venez remplir a votre ».

Je ne me suis pas démontée et je me suis accroupie devant lui. Sa queue étant en mode demi molle, je l’ai branlé tout en la mettant dans ma bouche. Avantage de la technique, les mecs viennent vite et pas besoin de sucer. Je sais c’est de la triche mais bon. En tout cas quand sa queue est devenue bien dure. Il s’est levé de son fauteuil, m’a attrapée par les cheveux et a commencé à me baiser la bouche. Je me suis laissée faire. Sa queue venait taper au fond de ma gorge à chaque coup de rein. Le salaud, il savait y faire. Sa sauvagerie a eu pour effet de m’exciter au plus haut point. Il s’est retiré avant de s’assoir. Il m’a ensuite ordonné de le sucer. Je me suis jetée sur sa queue comme une vorace. Je l’ai fait cracher au bout de 10 bonnes minutes. J’ai eu le droit à une faciale et une mâchoire endolorie. Ce con m’en a mis dans les cheveux, je déteste ça.

Nous nous sommes rafraîchis comme on a pu. Au moment de partir, il m’a tendu sa carte. En lisant le nom dessus, j’ai percuté… Le proprio a qui je venais d’acheter la baraque … C’était lui. Je ne sais pas pour ce que vont en penser les internautes mais je me suis bien faite baiser !

A lire également : Sodomisée par mon mec en ce dimanche matin, Ma première fellation

Mediaffiliation

Suivre Histoires Libertines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *