libertinage sur un bateau

La croisière s’envoie en l’air

La croisière s’envoie en l’air

Salut Amandine c’est Thibault de Fréjus. Je tenais à te raconter un plan qui m’est arrivé en octobre dernier. Alors voilà, je suis l’heureux propriétaire d’un beau voilier et je pars souvent en virée seul ou avec des potes ou mes conquêtes. J’ai une très bonne amie Lou qui est bi-sexuelle. Elle m’a appelé pour me demander si je pouvais lui prêter mon voilier pour 24h pour elle et 5 de ses amies.  Elle a joué franc jeu et m’a avoué qu’elles avaient envie d’organiser une soirée de libertinage sur un bateau entre filles. J’ai accepté non sans tenter de proposer mes services de mâle alpha. Mais malgré mes solides arguments, Lou est restée inflexible.

Le jour J, je m’étais fait beau pour accueillir mes sirènes. Quand leurs Austin minis de sont garées, j’en ai pris plein les mirettes. 5 bombes anatomiques en sont sorties. Il y avait une grande black fine et tout en muscle (un peu comme Grace Jones), une bimbo blonde, une petite rouquine bien en chair, une beurette avec un cul à la Kim Kardashian et une grande asiatique. Je n’oublie pas évidemment Lou, en mode pétasse BCBG. J’ai accueilli tout ce petit monde avec un grand sourire. J’ai demandé à Lou si je ne pouvais pas rester mais son nom fut catégorique. Alors je suis parti et j’ai laissé tout ce petit monde s’encanailler sur mon bateau.

Alors non, je n’ai pas mis de caméra pour pouvoir les mater. Je ne me suis pas non plus caché dans une pièce secrète pour les espionner. Je me suis contenté d’appeler Elsa, un de mes plans cul préféré. On s’est retrouvé chez elle et pour reprendre son expression, je l’ai « démontée pour son plus grand bien ». Elle a pris pour 5 car je pensais à mes sirènes pendant que je la sautais et forcément ça a décuplé ma libido.

Midi, le lendemain. Je retourne sur mon bateau, récupérer les clés et m’assurer que tout est en place. Et avoir des détails de la part de Lou. J’entre, Lou boit un café au bar. Elle a les traits tirés. Tout est dans l’état où je l’ai laissé. Je suis rassuré. Elle me claque la bise et me dit qu’une surprise m’attend dans la chambre. Elle part. Intrigué, je me rends dans la chambre où j’assiste à un spectacle excitant. L’asiatique (Kim) et la petite rousse se galochaient sur le lit à s’en décrocher les amygdales.

Quand elles se sont aperçues de ma présence, elles m’ont fait signe de venir. Et là, les choses sérieuses ont commencé. Je ne vais pas m’attarder sur les détails mais bon tout y est passé et dans tous les sens jusqu’au petit matin. Ensuite nous sommes partis en mer. Et je vous confirme que de faire du libertinage sur un bateau au soleil, en pleine mer c’est le top !

A lire également : J’ai envie de sucer ta queue , Eugénie De Bosseins, libertine et bi-sexuelle

Mediaffiliation

Suivre Histoires Libertines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *