f

Get in on this viral marvel and start spreading that buzz! Buzzy was made for all up and coming modern publishers & magazines!

Fb. In. Tw. Be.
30 Oct, Friday
0° C
m

Histoires Libertines

Adeline Lafouine : comeback fracassant dans l’industrie du X

Adeline Lafouine, peux-tu te présenter pour les internautes d’histoires libertines ? (Age, taille, mensuration, …) ?

J’ai 42 ans, je mesure 1m70 pour 64 kg, j’ai un tour de poitrine de 95B et normalement je porte du 38/40 ou M.

 

Comment as-tu choisi ton pseudo ?

C’est une histoire assez marrante. Il y a 22 ans, mon mari (qui l’est toujours aujourd’hui) et moi avons fait nos premières rencontres libertines. C’était le début d’internet et il nous fallait un pseudo pour une adresse mail neutre. On se cassait la tête devant l’ordinateur pour trouver une idée originale, quand un de nos chats a passé devant nous. Il s’appelait Lafouine. Nous nous sommes regardés et nous avons eu les deux la même idée. Notre pseudonyme dans le monde libertin est depuis ce jour « Lafouine ». Je l’ai ensuite gardé pour mes activités dans le x amateur et maintenant aussi pour les tournages pros.

  

Qu’est ce qui t’a poussé à revenir dans le X après toutes ces années d’absence ?

Suite au scandale dans la presse d’août 2014, j’ai été obligée de me retirer d’internet et de vivre dans l’ombre pendant ses 5 dernières années. Le scandale ? Je travaillais pour le Parlement suisse, tout en étant très active sur internet avec mon blog et mes vidéos x amateurs que je réalisais durant mon temps libre. Un journaliste m’a reconnu et a écrit un article dans la presse suisse, qui a été repris par la presse dans le monde entier. Afin de protéger mon fils qui n’avait que 15 ans à l’époque, j’ai tout arrêté du jour au lendemain. Pendant ces 5 dernières années j’étais malheureuse d’avoir été obligée de tout arrêter, de ne plus vivre ma passion. Ce printemps je me suis dit que la vie est trop courte et que je ne voulais plus continuer à vivre cachée. Pour pouvoir revivre mes aventures et retrouver internet, j’ai quitté la Suisse pour m’établir au sud de la France. Je ne regrette pas une seconde ma décision et je suis extrêmement heureuse d’être de retour dans ce milieu.

Quelle a été ta scène pour ton retour ? Comment l’as-tu vécue ?

Après un été pendant lequel je me suis installée au Cap d’Agde et où j’ai profité des sorties nocturnes et libertines dans le camp natu, j’ai enfin retourné ma première scène après mon retour début septembre 2019. Il était clair que ça devait être pour Jacquie et Michel, où j’ai publié pendant des années mes vidéos amateurs. C’était génial. J’adore ce mélange de tournage professionnel et de pur délire. Ils ont pris en compte que j’aime bien le sexe plutôt hard et je me suis éclatée avec des fists, des doubles anales, etc.

Quelle scène aimerais-tu tourner ?

J’ai déjà tourné pour LegalPorno, mais je rêverais de refaire encore des scènes pour cette production ou de tourner une scène de BDSM pour une production comme Kink ou PascalsSubSluts. Depuis mon retour j’ai aussi tourné pas mal de scènes avec de la comédie et je dois dire que j’adore ça, même si je ne sais pas si je suis très douée pour ça. Donc si un jour une grosse production veut me faire tourner pour une scène avec de la comédie, je suis partante mais il parait que les femmes trop tatouées ne sont pas forcément les bienvenues, même si aujourd’hui 1 femme sur 3 est tatouée.

Quels sont tes fantasmes ?

Plutôt dans le hard. Gangbang très hard, être attachée durant la scène de sexe. J’aime bien perdre le contrôle et j’aime un certain grain de perversité de la part de l’homme durant l’acte.

 

On a pu te voir chez Legal Porno ? Peux-tu revenir sur cette expérience et ces scènes très hard ?

C’était absolument génial. Je ne connaissais rien dans le monde du porno et je suis arrivée très fleur bleue sur le tournage. La communication était difficile entre des personnes qui ne savent pas très bien l’anglais ni le français. Mais pendant les deux scènes que j’ai faites, j’ai vraiment pris mon pied. Comme j’adore la dilatation anale et le pissing j’ai vraiment aimé ces scènes. J’ai moi-même pû intégrer des idées dans la scène comme la batte de baseball ou de faire une triple anale. Les mecs ont assuré et moi j’étais aux anges.

As-tu d’autres activités ? J’ai vu que tu avais un site très riche en termes de contenu, peux-tu nous en parler ?

Mon grand projet actuel est la réalisation de mon livre dans lequel je raconte toute l’affaire du scandale d’août 2014 ainsi que ma vie de libertine que j’ai commencé à l’âge de 20 ans. J’ai signé un contrat avec une maison d’édition et la version française sortira en février/mars 2020. Je suis en train de traduire le livre en allemand car il y a une grande demande également en Suisse et en Allemagne. Je me suis également lancée dans le tatouage. J’ai installé un studio de tatouage dans mon appartement et j’aimerais développer ce domaine. J’ai toujours aimé le dessin et mes premiers tatouages sont réussis, en tout cas c’est ce que mes clients m’ont dit. Sinon je suis souvent en déplacement pour mes tournages et je m’occupe quotidiennement de mon blog, qui est très suivi. Je suis vraiment étonnée du nombre de personnes qui me suivent quotidiennement alors que je reviens à peine de nulle part.

 

Quels sont tes projets et tes envies ?

En 2020, la sortie et la promotion de mon livre sera certainement l’événement le plus important. Sinon je vais bien sûr continuer de faire des tournages. J’ai des demandes de tournages en Allemagne, je vais donc m’exporter. Et pourquoi pas me lancer dans les cam. Je profite de la vie autant le faire bien.

 

Tu es très présente au Cap d’Agde, quels sont tes lieux préférés ?

J’habite en dehors du camp naturiste, directement au port. J’adore le Cap d’Agde « textile », où j’y ai tous mes amis horizontaux. Je sors souvent dans le camp naturiste, mais surtout pour aller danser en très petite tenue. Cette année j’ai découvert les soirées au Paralia, une ambiance unique où les gens dansent nus ou peu habillés sur la plage. Il n’y a pas de sexe mais les corps se touchent. C’est très érotique comme ambiance. J’aime aussi juste me retrouver à la terrasse de la Pilouterie ou du 1664 pour observer les gens qui passent. C’est un melting pot incroyable et extraordinaire. Sinon je fais mes rencontres libertines au Cap d’Agde dans mon appartement du port ou je me rends chez la personne qui m’invite. Il y a énormément de libertins au Cap d’Agde qui habitent du côté textile. Quelle est ta définition du libertinage ? Être libre de vivre sa vie et ses envies sexuelles comme on a envie, tout en respectant son ou ses partenaires. Dans le libertinage tu as le choix de tes partenaires et des pratiques sexuelles. Si tu dis « non », c’est non. Tout est permis entre adultes consentants, et surtout si l’envie est partagée. Je vois trop souvent des femmes qui n’ont pas vraiment envie mais qui font plaisir à leur mari. Ce n’est pas ça le libertinage.

 

Comment te définis-tu en tant que femme et en tant qu’actrice ?

Je suis juste une femme libre qui aime et s’amuse dans la vie. Je n’ai jamais envisagé une carrière dans le porno mais je profite d’avoir dorénavant une liberté qui me permet de faire ce dont j’ai envie, et j’ai remarqué que j’aime être actrice.

Comment vois-tu la suite de ta carrière ?

Concernant les tournages, tout dépend des propositions que je reçois. Je suis ouverte à tout. J’étudie chaque proposition, ce qui ne veut pas dire que je les accepte toutes. Je vais de découverte en découverte, d’aventure en aventure et je rencontre des gens superbes que ça soit des producteurs, réalisateurs, actrices ou acteurs. Des personnes que je n’aurais jamais rencontrées en étant restée en Suisse ou juste en n’étant pas actrice.

 

Quel lien entretiens-tu avec tes fans ? J’ai vu que tu étais très présente sur les réseaux sociaux

J’essaie de répondre aux messages sur les réseaux sociaux ou sur mon adresse mail ainsi qu’aux commentaires sur mon blog, enfin quand la personne prend le temps de faire une phrase ou de poser une question concrète. Ça prend un temps de fou et je dois admettre que certains jours je ne m’en sors pas. J’ai des fans adorables et j’adore recevoir leurs messages d’encouragement.

 

Quel est ton secret de séduction ?

Hihihi, franchement je n’en ai pas. Je ne suis pas très douée pour séduire. J’ai un côté garçon manqué. Je suis souvent trop directe et trop franche, mais j’adore rire et surtout de moi-même. Je ne me prends jamais trop au sérieux. Peut-être que c’est ça qui plait ? Mon côté naturel. Tu as une plastique parfaite, quel est ton secret de beauté car je te trouve encore plus éblouissante qu’il y a 5 ans ! C’est n’importe quoi, mais merci pour les fleurs. Mais je me dis tous les jours que je devrais faire plus de sport. Le problème c’est que je suis trop gourmande et trop flemme. Je suis une grande épicurienne, pas une grande sportive. J’adore manger. Mais je suis en paix avec moi-même et je pense que ça peut aider à envoyer une image positive.

 

Quelle est ta position et tes pratiques préférées ?

J’aime me soumettre dans le sexe quand mes partenaires sont plutôt dominants. J’adore la sodomie et comme position je dirais la levrette, mais pas la levrette douce, la levrette hard !

 

Un dernier mot pour les internautes ?

J’aimerais remercier tous ceux qui m’ont soutenu il y a des années pendant mon affaire, qui m’ont envoyé des mots d’encouragement, qui ont même créé des groupes de soutien. Merci de me suivre à nouveau et ça me fait très plaisir de vous avoir retrouvé. Sans vous, ça ne serait pas la même chose. Une publication sans likes, sans commentaires, sans retours, serait comme une vie sans sexe, tout simplement triste. J’espère que vous aurez encore longtemps du plaisir à suivre mes aventures.

Post a Comment

You don't have permission to register
6a21199e85
/wp-admin/options-general.php?page=emc2-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
856196700d
1766
1
Entrer
Sortir
http://google.fr
1

Ce site internet est réservé à un public majeur et averti.

Il contient des textes et images réservé à un public adulte et peut heurter certaines sensibilités.
Je certifie sur l’honneur : Être légalement majeur(e) dans mon pays de résidence. Que les lois de mon état ou mon pays m’autorisent à accéder à ce site.
Être informé du caractère pornographique du serveur auquel j’accède. Je déclare n’être choqué par aucun type de sexualité et m’interdit de poursuivre les auteurs d’histoires-libertines.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs afin réaliser des statistiques de visites.
J’ai lu attentivement les paragraphes ci-dessus et signe électroniquement mon accord avec ce qui précède en cliquant sur Entrer.
Si je n’approuve pas, ou si je ne peux pas approuver, je quitte ce site en cliquant sur Sortir.

 

Entrer Sortir