f

Get in on this viral marvel and start spreading that buzz! Buzzy was made for all up and coming modern publishers & magazines!

Fb. In. Tw. Be.
18 Sep, Friday
0° C
m

Histoires Libertines

plug anal

Mon premier plug anal

Coucou les lecteurs d’histoires Libertines, c’est Soso et Titi, vos cobayes préférés. Rires ! Tout d’abord, un grand merci à Amandine, notre diablesse adorée du site et à Pierre du site malins-plaisirs.com, pour la confiance qu’ils nous ont renouvelée. Nous avons ainsi pu tester un joli plug anal en métal orné d’un resplendissant cristal transparent.

Je ne vous cache pas, chers lecteurs que j’ai commis une belle boulette en réservant le rosebud mais avant je dois vous faire un aveu. J’adore la sodomie. C’est une pratique régulière de notre sexualité. J’ai une préférence quand Titi s’occupe de mon anus après un premier orgasme vaginal. A ce moment, je suis toute chose et très « ouverte ». Autant dire que le sentir s’enfoncer au plus profond de moi, à ce moment-là, me rend folle. Mes sensations sont décuplées et je prends un pied d’enfer. Etant novice en matière de jouets pour le plaisir anal, j’ai donc innocemment choisi la taille L. Quand j’ai reçu le paquet, comment dire, ce fut le choc. Le plug est juste énooorme ! J’ai mis du temps à accepter de faire le test mais Titi, mon adorable pervers de mari a su s’y prendre.

Pour le week-end, il a réservé une maison en pleine campagne orléanaise. Le premier soir, il m’a invitée au restaurant. Quand nous sommes rentrés, je me suis retrouvée en bas et talons, penchée en avant sur la table du salon et menottée mains dans le dos. Comme si cela ne suffisait pas, Titi m’a bandée les yeux.

Sans autre forme de préliminaires, il m’a prise avec force et vigueur. Il faut dire que ma fente était trempée. J’ai accueilli son sexe dur comme du marbre avec plaisir et facilité. J’ai très vite décollé et jouis une première fois. La chaleur de cette soirée n’allait qu’empirer. J’ai moite de partout.

J’ai à peine eu le temps de retrouver mes esprits que j’ai sursauté en sentant un truc glacé sur ma porte arrière. Titi appliquait du gel. Cette sensation de fraîcheur m’a fait un bien fou. Quand j’ai senti son pouce s’enfoncer dans mon cul, j’ai poussé un gémissement qui en disait long sur mes envies.

C’est ensuite que j’ai senti un objet métallique à l’orée de mon anus. Pas le temps de réagir qu’il s’enfonçait en moi, lentement mais surement. Quand il a fallu accueillir la partie la plus bombée, j’ai demandé à Titi de me laisser reprendre mon souffle. Le rosebud étant plus large que le pénis de mon chéri. Je me suis sentie remplie comme jamais. Ce fut dur au début mais tellement jouissif, une fois que le plug était parfaitement positionné dans mon arrière-train. J’étais fière d’avoir pu accueillir un tel objet en moi.

Par contre, pour le reste de la soirée, j’ai pris cher. Titi en a profité pour grimper sur la table et se faire téter le sexe longuement. Ensuite, cet obsédé a de nouveau pilonné ma chatte. J’ai eu 3 orgasmes puissants grâce à la double pénétration (avec le plug toujours entre mes fesses). Et ça ne s’est pas arrêté là, puisque mon chéri a retiré délicatement le rosebud. Il l’a remplacé par sa queue. Je l’ai accueillie avec beaucoup de facilité et là aussi, j’ai pris mon pied. Je crois que c’est mon meilleur souvenir de sodomie.

Quand il m’a détachée, heureusement qu’il m’a retenue car j’allais m’écrouler. Mes jambes ne me tenaient plus tellement la séance avait été intense. Le lendemain, j’ai eu quelques courbatures mais j’étais heureuse et fière de mes exploits…

A lire également : Tout, tout, tout, vous saurez tout sur la sodomieSodomisée par mon mec en ce dimanche matin

Comments
Post a Comment

You don't have permission to register
6a21199e85
/wp-admin/options-general.php?page=emc2-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
856196700d
1766
1
Entrer
Sortir
http://google.fr
1

Ce site internet est réservé à un public majeur et averti.

Il contient des textes et images réservé à un public adulte et peut heurter certaines sensibilités.
Je certifie sur l’honneur : Être légalement majeur(e) dans mon pays de résidence. Que les lois de mon état ou mon pays m’autorisent à accéder à ce site.
Être informé du caractère pornographique du serveur auquel j’accède. Je déclare n’être choqué par aucun type de sexualité et m’interdit de poursuivre les auteurs d’histoires-libertines.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs afin réaliser des statistiques de visites.
J’ai lu attentivement les paragraphes ci-dessus et signe électroniquement mon accord avec ce qui précède en cliquant sur Entrer.
Si je n’approuve pas, ou si je ne peux pas approuver, je quitte ce site en cliquant sur Sortir.

 

Entrer Sortir