Je travaille dans un des derniers kiosques parisiens ouvert 24/7. Cette anecdote est arrivée cet été. J’assurais ma « garde » de minuit à 8h du mat. Paris la nuit, c’est calme et encore plus l’été. J’avais eu une poignée de clients surtout pour des clopes (on en vend en dépannage). VersLire