Fellation : les 7 conseils ultimes pour être championne toute catégorie

Fellation : les 7 conseils ultimes pour être championne toute catégorie

Fellation : les 7 conseils ultimes pour être championne toute catégorie

Face à l’engouement provoqué par l’article « Fellation : 10 conseils pour en devenir la reine », toute la rédaction du site histoires libertines s’est mobilisée pour vous permettre d’aller plus loin dans l’art subtil et délicat de la fellation. Nous avons interrogé des spécialistes de la question. Certains membres de l’équipe (ou leur conjoint) se sont même transformés en cobayes humains pour valider la véracité des techniques proposées. Voici donc la liste ultime qui fera de vous une fellatrice d’exception.

1) Variez les lieux : Comme vous êtes des élèves studieuses, vous avez mis en œuvre avec soin, les dix premiers conseils. Maintenant que votre technique est proche de la perfection, pourquoi ne pas tenter de pratiquer votre art ailleurs que dans la chambre ? Commencez par d’autres pièces de la maison (cuisine, salle de bain, terrasse,…), puis à l’extérieur (parking, voiture, plage, …). Pensez à avoir un petit sachet de lingettes bébés pour éviter toute mauvaise surprise olfactive (et gustative).

2) Cracher pour mieux le faire cracher : il ne s’agit pas ici d’aller chercher au plus profond de ses bronches, un vieux glaire. Mais de ne pas hésiter à laisser échapper les filets de bave qui s’accumulent dans votre bouche (signe de votre (h)ardeur à la tâche). Votre salive qui s’écoulera le long de son membre, aura un effet lubrifiant. Le glissement de votre bouche (ou les caresses de votre main) seront encore plus agréables. La sensation de liquide chaud qui s’écoule sur son intimité va exciter encore plus votre partenaire. Si vous êtes en mode pornstar ou furie, vous pouvez cracher sur son sexe mais avec sensualité (avec l’attitude débauchée et provocatrice qui va avec).

3) Sur le frein tu t’attarderas : le frein est cette petite membrane située sous le gland (il relie ce dernier au prépuce). Le frein est chez l’homme ce que le clitoris est à la femme. Imaginez les ravages que vous allez pouvoir faire. Il ne vous reste plus qu’à traiter cette zone comme vous aimeriez que l’on s’attarde sur votre clitoris. Bien que branler ne sois pas sucer, une fois le sexe en érection, massez le frein avec votre pouce de plus en plus intensément… Votre homme ne tiendra pas plus de  trois minutes. Attention, cette membrane est très fragile et peut se rompre. Alors stimulez énergiquement mais avec un minimum de délicatesse.

4) Se balader sur son périnée : Plutôt que de partir dans des explications médicales rébarbatives, suivez le guide. Demandez à votre partenaire de s’allonger sur le dos, puis posez votre langue sur la partie située au dessus de ses bourses. Effectuez de petits vas et viens et Monsieur sera aux anges. Profitez de cette position pour balader bouche, langue et mains du périnée au frein (et vice-versa). Une fois votre moitié parfaitement (dé)tendue, prenez son sexe en bouche et commencez une fellation (attention position technique qui demande de l’entraînement).

5) Ne pas s’arrêter en si bon chemin : Et si une fois au périnée, vous poussiez jusqu’à ses fesses pour vous  y insinuer entre et titiller son anus avec la pointe de la langue (pour commencer…). Si vous décidez de vous attarder sur cette zone, pensez à malaxer ses bourses et caresser son membre.

6) 2 bouches sinon rien : ne soyez pas égoïste et invitez une 3e partenaire pour se délecter du membre de votre homme. La sensation de deux bouches sur son sexe et voir deux femmes se partager (ou se battre pour) son organe va le rendre fou.

7) Savoir écouter : Et c’est la clé d’une fellation parfaite. En tendant l’oreille lors de votre pipe vous entendrez la respiration, les murmures, les soupirs qui vous indiqueront ce que votre partenaire apprécie (ou pas). Laissez-vous juste guider et le titre est à portée de bouche…

A lire également : Fellation du lundi matin , Fellation au champagne sur un toit terrasse du XVIe 

 

Mediaffiliation

Suivre Histoires Libertines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *