Branlette espagnole : faut que ça glisse

Branlette espagnole : faut que ça glisse

Appelée aussi cravate de notaire ou plus savamment mazophallation, la branlette espagnole est la pratique sexuelle qui consiste à masturber un pénis à l’aide des seins. Cette pratique excite énormément les hommes pour son originalité, et surtout car il faut que la partenaire possède une forte poitrine pour la pratiquer. A priori facile à exécuter, la branlette espagnole est plus complexe à mettre en pratique et à réussir.

Avant de vous lancer dans une branlette espagnole, il faut rendre hommage à la généreuse poitrine qui s’offre à vous : cajoler, embrasser, palper, mordiller les seins qui s’offrent à vous. Procurez-lui du plaisir pour en avoir en retour.

Lubrifiez bien votre pénis. Pour cela, madame (ou mademoiselle) peut vous gratifier d’une fellation (qu’en parfait amant vous transformerez en 69). Vous pouvez aussi prendre du lubrifiant à base d’eau et en enduire votre sexe. Pour une glisse parfaite, masser aussi généreusement du gel sur les seins de votre moitié (ce qui peut donner lieu à de nouveaux jeux érotico-mammaires).

Allongez votre partenaire sur le dos, posez votre sexe entre ses seins. De son côté, elle va emprisonner tendrement votre sexe entre ses « lolos » en les poussant l’un contre l’autre. Commencez ensuite de lents va et vient pour vous assurer que tout glisse. Ensuite augmenter la cadence à votre convenance. Cette position est celle qui permet un maximum de sensations pour un minimum d’effort.

Afin d’éviter une irritation cutanée, la branlette espagnole est conseillée comme préliminaire ou en final (avec une belle éjaculation sur les seins).

Pour celles qui ont une petite poitrine, tout n’est pas perdu. Proposez à votre homme de frotter son sexe sur vos seins en douceur, de jouer avec son gland sur vos tétons. Pimentez ce petit jeu de coups de langues bien ciblés. Une fois les tétons bien durs, bifflez les (avec le gland). Satisfaction mutuelle garantie.

A lire également : Tout, tout, tout, vous saurez tout sur la sodomieFellation : 10 conseils pour en devenir la reine

Mediaffiliation

Suivre Histoires Libertines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *