Trio endiablé

Trio endiablé avec Jade et Julie

Trio endiablé avec Jade et Julie

Il y a plusieurs mois, j’ai rencontré sur un réseau social bien connu une femme d’une cinquantaine d’années qui comme moi semblait aimer la belle lingerie… Souvent, elle m’adressait des photos de modèles de différentes marques, toutes plus jolies les unes que les autres…

Beaucoup de mes amis (hommes ou femmes) connaissent mon goût prononcé pour la belle lingerie que j’ai toujours considérée comme l’écrin qui rehausse la beauté d’une femme… et la rend encore plus belle et plus désirable…

Au fur et à mesure de nos dialogues sur la toile, j’ai véritablement noué une belle amitié avec cette femme vingt ans plus jeune que moi… Ainsi, j’ai appris qu’elle était acheteuse pour une grande chaîne de magasins de lingerie… C’est ainsi qu’elle m’a invité à l’accompagner au salon de la lingerie qui se déroulait Porte de Versailles au cours du week-end du 25/26 janvier…

J’avais rendu visite à des amis de longue date qui résident en banlieue ouest de Paris, ainsi, je faisais comme on dit “d’une pierre deux coups” mais je voulais passer un week-end tranquille et les laisser profiter des leurs trois grands enfants, aussi avais-je pris une chambre à l’hôtel pour la nuit du samedi au dimanche.

Tous les spécialistes s’accordaient avant l’ouverture du salon que cette année la tendance en matière de lingerie serait “sexy”. Les professionnels réunis au salon insistaient sur cette tendance, en expliquant que les femmes quel que soit leur âge, recherchaient une lingerie fine, élégante, parfois érotique sans tomber dans la vulgarité…

Avec Jade, nous avions convenu d’un lieu de rendez-vous à l’entrée du salon et c’est avec un grand bonheur que je la rencontrais pour la première fois… Dès notre entrée, nous découvrons (du moins pour moi car c’est une première) les mannequins qui déambulent dans les allées pour présenter divers modèles de sous-vêtements, tous plus affriolants les uns que les autres…

C’est ainsi que nous lisons la plaquette de présentation et le décryptage des principales tendances fait par la commissaire du Salon et les nouvelles tendances de l’année… Mais il n’y a pas de temps à perdre car Jade a un planning chargé avec les présentations à voir sur divers stands… sur lesquels je l’accompagne en prenant soin de ne pas la gêner dans ses activités…

Comme l’indique la plaquette, cette année, c’est le haut du corps est à l’honneur. De nombreuses marques proposent des soutien-gorge où le dos, la poitrine et le décolleté sont très travaillés, mais dans un esprit très glamour. Distingués, les “effets tatouage” semblent reléguer pour un temps le porno chic et ses strings à une époque révolue. Cela tiendrait-il au fait, très dans l’air du temps, que les femmes assument plus ou mieux leur sexualité ?

Tout n’est que transparence, voile et dentelle se mêlent et rivalisent de finesse pour laisser apparaître les corps couverts de bodys propres à la saison hivernale mais qui traverseront aussi, j’en suis sur, les moiteurs de nuits d’été.

Une nouveauté qui semble se développer cette année, ce sont les coques à mémoire de forme qui viennent épouser le galbe des seins pour les magnifier au plus près… L’effet push-up n’est désormais plus réservé aux petites poitrines… les bonnets sont de plus en plus profonds et offrent aux femmes aux poitrines généreuses un charme renouvelé… Ainsi, les fortes poitrines – naturelles ou artificielles – désormais dans l’air du temps, trouvent ce qu’il faut pour les magnifier.

Je ne sais plus ou porter le regard tant je suis subjugué par toutes ces beautés… portées par des mannequins à la silhouette sublime qui défilent sur les podiums des marques les plus célèbres ou sont présentés sur les stands… Avec mon amie Jade, nous commentons et apprécions ce que nous voyons… elle, avec sa sensibilité de femme, moi, avec mon attirance particulière.

Jade a les yeux brillants, car je découvre qu’elle aussi aime la belle lingerie… ce n’est guère étonnant avec son métier aussi c’est en plaisantant que je m’adresse à elle :

  • Ne souhaiterais-tu pas porter d’aussi belles choses ?
  • Oh, tu sais, aujourd’hui je porte quelque chose de très approchant mais qui n’a rien à voir avec ce qui se fait cette année qui, tu l’as vu, marque le retour du blanc et des couleurs pastel ou poudrées…
  • Je serais curieux de voir cela !
  • Oh coquin !
  • Non ! Simplement curieux ! J’aime savoir ce que porte la femme qui est à mes côtés.

Nous continuons notre visite du salon dans une ambiance plus que détendue, faite d’allusions coquines, de sous-entendus, de commentaires sur les personnes croisées… Bref, pour une première rencontre, nous nous accordons parfaitement…

Cela d’autant mieux que nous semblons former un couple bien assorti… Jade, la cinquantaine très soignée (elle parait tout juste 40 ans), des cheveux noirs, remontés en un joli chignon (j’aime !), de yeux bleu vert et un visage avenant, avec quelques rides d’expression et une bouche gourmande aux lèvres bien dessinées… De mon côté, bien qu’étant nettement plus âgé d’une bonne vingtaine d’années, je dirais, ma tignasse grise un peu dégarnie parfaitement coiffée et mon bouc poivre et sel me confèrent soi-disant un air très classique, façon début vingtième siècle.

L’un et l’autre, nous portons des vêtements confortables… Jade est habillée d’un tailleur pantalon de couleur ivoire rehaussé de broderies marron dont la veste assez largement échancrée laisse apercevoir discrètement le sillon mammaire barré d’une fine dentelle. La taille est prise dans une large ceinture de cuir qui fait ressortir le galbe des hanches… J’aime beaucoup cette jolie femme qui déambule à mes côtés… Quant à moi, je porte un pantalon gris en lainage, une veste sport et un pull-over fin qui laisse passer le col ouvert d’une chemise blanche.

Soudain Jade s’exclame :

  • Oh, c’est mon amie Julie sur ce stand… allons la saluer, je te présenterai comme mon nouvel amant… Nous avons fait quelques frasques ensemble quand nous étions plus jeunes…
  • Ton nouvel amant ? Tu vas droit au but… je n’avais jamais envisagé cela… Tu me flattes ! A mon âge !
  • NON ! Je me sens bien ! J’ai envie de toi ! Tu es si gentil, si prévenant…

Jade me présente effectivement à son amie et nous nous dirigeons ensuite vers le bureau attenant au showroom où les deux femmes se mettent à bavarder tout en regardant diverses pièces de lingerie… Soudain Jade semble tomber en arrêt devant un body blanc baleiné et orné d’une profusion de dentelle de même couleur avec un laçage dorsal…

Julie propose de l’essayer… Jade se déshabille devant nous… sans aucune gêne, ne profitant pas d’une cabine d’essayage, ôtant successivement sa veste de tailleur portée à même la peau puis le pantalon, apparaissant en lingerie de dentelle mordorée qui tranche sur sa peau blanche… et des bas retenus par un serre-taille assorti. Encore emprisonnée dans le soutien-gorge, je découvre une jolie paire de seins, bien ronds, un peu généreux… Waouh ! Qu’elle est charmante cette poitrine !

Julie passe derrière Jade et fait sauter l’agrafe du soutien-gorge et l’ôte tout en effleurant les globes qui s’offrent à nos regards… légèrement couverts de chair de poule, mais avec les tétons sortis comme si une bouche invisible les avait sucés… La vision des deux femmes est éminemment érotique et je sens qu’elle commence à émouvoir mon sexe…

Julie ajuste le body sur le corps de Jade et entreprend de tendre les lacets ce qui a pour effet immédiat de faire ressortir les seins qui sont comme présentés à ma vue avec une partie visible de l’aréole. Puis c’est au tour de la taille d’être resserrée afin de faire ressortir le galbe des hanches qui s’évasent sous la profusion de dentelle… Je trouve ce body particulièrement seyant et je ne me prive pas de le dire à Jade et Julie.

Comme pour me remercier, les deux femmes s’approchent de moi et pendant que Jade m’offre ses lèvres, Julie tâte mon entrejambe et s’exclame :

  • Oh, dis donc Jade ton ami semble dans de bonnes dispositions ! Il bande comme un cerf !
  • C’est normal… Je vois Jade pour la première fois aussi déshabillée et toi Julie, tu me sembles une belle coquine !
  • Nous ne sommes pas loin de l’heure de fermeture, Jade, rhabille-toi et nous allons aller à mon hôtel qui est tout proche… Je sens que nous allons bien nous amuser…

Pendant que Jade m’embrassait, je ne me suis pas privé de caresser sa poitrine et ses hanches, palpant ainsi ses fesses emprisonnées dans la culotte et la dentelle du body. Dès qu’elle est à nouveau habillée, j’enlace à nouveau Jade et je lui dis à l’oreille combien elle aussi, elle me fait envie… À mon âge, je ne prétends plus séduire des jeunettes et Jade me convient tout à fait… Je sais qu’elle est mariée, heureuse en ménage. En attendant Julie, elle m’explique qu’elle s’offre de temps à autre des escapades libertines qu’elle conte ensuite à son mari qui en fait autant de son côté… Leur seule obligation : c’est de toujours raconter ce qui s’est passé…

Lorsque nous quittons l’enceinte du salon, nous nous dirigeons à pied vers l’hôtel où loge Julie… Au bout d’une quinzaine de minutes, nous arrivons à cet hôtel et prenant l’ascenseur, nous gagnons le 4ème étage et entrons dans une petite suite qui me semble très confortable. Julie nous dit :

  • Mettez-vous à l’aise… J’ai besoin de prendre une douche rapide et je suis à vous !
  • Tu sembles très intime avec Julie ?
  • Oh oui, nous nous sommes rencontrées il y a quelques années dans un club libertin où j’étais avec mon mari et nous avons sympathisé… tu comprends comment !
  • Je m’en doute !
  • En fait, la première fois où nous nous sommes vues, nous étions en 6 9 quand mon mari nous a rejoint… et bien évidemment il a profité des circonstances pour lui faire l‘amour.
  • Ce devait être chaud !
  • Tu ne crois pas si bien dire ! Comme l’une et l’autre, nous avons quelques tendances bisexuelles, nous nous sommes retrouvées plusieurs fois en tête à tête…

Je commençais à penser que sans le chercher, j’avais été bien inspiré en acceptant la proposition de Jade pour nous retrouver sur le salon de la lingerie…

Quelques minutes plus tard, Julie nous rejoint, simplement enroulée dans un drap de bain. Elle est sensiblement plus petite que Jade mais avec des formes plus menues cependant bien dessinées. Elle porte ses cheveux avec des reflets roux coupés en carré mi-long, le front est barré par une petite frange. Des yeux bleus illuminent son visage au sourire carnassier… Elle s’adresse à Jade en disant :

  • Décidément Jade, tu sais trouver les beaux mecs… Cet homme est tout à fait charmant… Cela va nous changer de nos coups habituels… Je suis sûre qu’avec que je j’ai senti dans son slip qu’il va nous combler !
  • Oui, même si je n’ai jamais baisé avec lui, je sais que c’est un chaud qui aime le sexe !
  • Eh bien, nous allons voir ça !

Je ne sais plus où me mettre, mais je suis flatté de ce que dit Jade… C’est vrai que j’aime le sexe, que je ne me prive pas d’aller en club au moins une fois par mois quand je n’ai pas de compagne qui momentanément partage mon lit. À mon âge, trouver en club une femme qui veuille bien faire des coquineries avec moi, c’est assez facile… Si certaines femmes recherchent de jeunes étalons, d’autres, généralement plus jeunes, aiment bien des hommes murs… malheureusement, c’est difficile d’en satisfaire plusieurs le même soir…

Julie entreprend de déshabiller Jade qui rapidement se retrouve en sous-vêtements, telle qu’elle nous est apparue dans le bureau de Julie au salon… Ce ne sont que frôlements, caresses plus ou moins appuyées, baisers profonds où les langues des deux femmes se livrent une sorte de duel humide… Tout cela dans le but, j’en suis sur de m’exciter au plus haut point…  Lorsque Jade est en sous vêtements, Julie fait glisser le drap de bain qui la couvre et elle nous apparaît elle aussi en lingerie très coquine puisqu’elle porte un soutien gorge à demi bonnets qui présentent les seins plus qu’à moitié dénudés, le téton dressé orné d’une corolle dorée et un string des plus réduit… qui laisse voir un pubis orné d’une toison taillée en forme de cœur…

Bref, c’est un très joli duo qui s’approche de moi et entreprend de me mettre nu à mon tour… Mes vêtements se retrouvent entassés sur une chaise avec ceux de Jade… au fur et à mesure des caresses de Jade et Julie… L’une griffe mes tétons pendant que l’autre masse mon sexe encore emprisonné dans mon boxer mais déjà tendu comme un arc… L’une m’offre ses lèvres pendant que l’autre fait glisser mon dernier vêtement et je suis nu face à deux femmes en chaleur qui ne tardent pas à ôter leurs derniers vêtements.

Jade s’adresse à moi entre deux baisers pendant que Julie joue avec mon sexe dressé au-devant de mon pubis :

  • Tu vas voir, on va bien s’amuser tous les trois ! Tu te souviendras longtemps de ta visite au salon de la lingerie.
  • Oh, je ne me fais pas de soucis, la soirée s’annonce bien chaude.

Julie qui masse mes bourses renchérit aussitôt :

  • Je n’avais pas eu d’homme depuis quelques semaines, j’espère que tu m’en laisseras un peu !
  • Ne t’inquiète pas, je ne vais pas l’épuiser tout de suite… Tu auras ta part !
  • Alors, je vais bien le préparer !

Après ce bref dialogue Julie embouche mon sexe et l’enduit d’une salive abondante… et entreprend une fellation savante en alternant de léchages et des succions profondes… si bien que ma bite ne tarde pas à se déployer totalement… Oh, elle n’est pas très longue mais d’un diamètre appréciable… Lorsque Julie m’estime à point, elle se relève et saisissant mon sexe elle m’attire vers le lit sur lequel elle m’invite à m’allonger, le pieu d’amour dressé vers le plafond.

Jade nous rejoint et enjambe mon bassin…elle me couvre d’une protection et je découvre sa chatte à la toison drue mais disciplinée et des lèvres très ouvertes qui suintent déjà… et viennent couvrir mon gland avant de coulisser jusqu’à la garde… Jade est embrochée sur mon sexe et Julie me présente le sien à lécher…

Quelle chance j’ai…

Deux femmes ardentes qui se régalent de mon sexe tout en échangeant des caresses saphiques et des baisers mouillés… Jade monte et descend sur le sceptre de chair qui l’emplit, lents au début, les mouvements s’accélèrent progressivement au fur et à mesure de la montée de la jouissance. Pendant ce temps, Julie frotte l’intérieur de ses cuisses contre ma barbe et ses lèvres intimes s’approchent de ma bouche comme pour un baiser sensuel. Je relève ma tête et darde ma langue au plus profond de son intimité ou je lape la mouille qui suinte dans les replis vulvaires. Ma langue va et vient dans son fourreau humide puis part à la recherche du bourgeon d’amour qui pointe sous le capuchon du clitoris…

Le plaisir monte dans notre trio… Les muscles intimes de Jade massent le gland quand il arrive au fond… Humm que c’est bon ! Les mouvements de Jade sont de plus en plus désordonnés, plus violents lorsqu’elle s’enfonce sur ma queue comme si elle voulait qu’elle la fouille plus loin. Elle accompagne son activité par des feulements discrets et échange quels mots plus ou moins cohérents qu’elle prolonge et Julie n’est pas en reste :

  • Ooohhh OOuuiii ! C’est booon ! Je vais jouuiiir ! Quelle bite il a ce coquin !
  • Et en plus, c’est un sacré bouffeur de moule… Je ruisselle littéralement…

Soudain, les deux femmes se tétanisent et dans un râle commun, elles expriment le plaisir qui les emporte… mais moi, je n’ai pas atteint le nirvana… Là encore les deux complices me surprennent. Jade se désunit sans attendre d’autre initiative de ma part, arrache le préservatif et avale mon sexe dans sa bouche gourmande dans une fellation à gorge profonde et à deux bouches car Julie est venue le rejoindre… Avec un tel traitement buccal et manuel, la sève ne tarde pas à monter… Je préviens mes amies qui s’agenouillent sur le lit, bouche ouverte… Je sais ce qu’elles veulent et je me déverse alternativement sur leur langue. Quelques léchouilles échangées sur le méat pour tout absorber, Jade et Julie s’embrassent à bouche que veux-tu pour échanger ma semence que je leur ai servie copieusement…

Après quelques minutes de bavardage tous les trois nus se le grand lit en buvant un coupe de champagne pour fêter notre rencontre la fête charnelle reprend de plus belle… Les deux femmes reprennent leurs caresses manuelles et buccales sur mes parties génitales, si bien que mon sexe retrouve rapidement toute sa splendeur Jade et Julie se sont placées de part et d’autre de mon torse et j’ai sous les yeux deux fessiers largement fendus, ce lui de Julie un peu plus fin que celui de Jade dont les fesses sont légèrement plus opulentes… Ne voulant pas être en reste, je caresse ces globes charnus, glissant une main indiscrète dans la fente qui s’offre à mes regards et s’ouvre pour laisser apparaître les orifices qui palpitent doucement…

Je ne sais pas si je n’ai pas prêté suffisamment attention lorsque je faisais minette à Julie, mais je découvre qu’elle porte un Plug anal dont seule une étroite corolle sort de son sphincter… Je ne dis rien… me réservant pour plus tard… Je continue de batifoler dans leur fente culière, introduisant plusieurs doigts dans leur vagin ou je les enduis de la mouille abondante qui s’en écoule… et fais quelques va-et-vient manuels avant de dire :

  • Julie, c’est à ton tour… Sacrée coquine, je vais te baiser !
  • Oh oui, je n’attends que ça depuis tout à l’heure ! J’ai envie de ta grosse queue dans ma chatte !
  • Mets-toi en levrette, j’aime bien baiser comme cela !
  • OK ! ça me va ! Jade, cherche dans ma valise tu trouveras quelque chose qui te plaira !

Aussitôt dit, aussitôt fait… Julie se met à quatre pattes sur le lit, offrant ses fesses à mes regards et Jade se glisse sous son amie en 69 en tenant dans sa main un gode motorisé de belle taille… Je joue quelques instants dans la vulve de Julie et au passage Jade me gratifie de nouvelles léchouilles qui achèvent de faire bander mon sexe. N’y tenant plus, je cherche l’entrée du vagin de Julie et je m’introduis lentement dans une fournaise ! Oh qu’elle est chaude et humide. Je le sens bien au travers du préservatif… Je saisis la taille de mon amante du moment et je commence des va-et-vient lents pour qu’elle me sente bien en elle et surtout pour me sentir bien aussi… Sa chatte est très musclée car Julie ne tarde pas à entreprendre un massage intime du plus bel effet… Pendant ce temps Jade me caresse les bourses d’une main et de l’autre elle se fait plaisir en jouant avec le gode qu’elle a trouvé dans la valise de son amie.

J’accélère bientôt mes mouvements… Je ne veux pas rater ma jouissance en m’efforçant d’accompagner celle que je sentais monter en Julie… Au moment où elle partait, j’ai joui presque instantanément… J’avais l’impression de je ne cessais de gicler au fond du préservatif ! Le summum est bientôt arrivé : Jade a joui à son tour exprimant son plaisir à haute voix. Les deux femmes ont basculé sur le côté pendant que je retirais la protection effectivement bien pleine.

Quelque temps après, nous nous sommes endormis… moi, comme un pacha entre deux belles femmes, tous les trois repus de jouissance !

Malheureusement, le dimanche matin, il fallait se dépêcher… Jade et Julie devaient retourner au salon… Elles avaient un métier ! Quant à moi, un taxi m’a emporté vers mon hôtel… pour un repos amplement mérité.

A lire également : Préliminaires dans les WC avec Amande , Quand les filles parlent de sexe

Suivre Histoires Libertines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *