Karine – perle docile

Karine – perle docile

Karine – perle docile

En surfant sur des sites de rencontres, j’ai sympathisé avec Karine une femme de 48 ans habitant Strasbourg. Apres quelques soirées passées à papoter, et le feeling aidant, nous avons abordé des sujets plus intimes et notamment nos envies en matière de sexe. Et de fil en aiguille, elle m’avoua avoir des penchants « SM » et qu’elle aimerait vivre une relation très forte à la manière de l’histoire d’O. Suite à ces révélations, j’ai entrepris de la guider dans la soumission et quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que j’avais de l’autre coté de l’écran une femme docile à très fort potentiel. Ainsi nous avons pratiqué certains jeu en cam comme la pose de pinces à linge sur ses seins, auto-fessage, double pénétration avec gode, fist,…. (j’y consacrerai une histoire s’il y a des amateurs).
Karine m’expliqua qu’elle venait de divorcer, et qu’elle souhaitait revenir vivre à Paris mais qu’avec la crise du logement actuelle elle devait patienter. De mon coté j’ai la chance d’avoir un pavillon avec un grenier que je viens de réaménager. Je propose donc à Karine de l’héberger sous condition quand elle aura trouvé un job sur Paris.

Quelques jours plus tard, elle me recontacte pour m’annoncer qu’elle a décroché un emploi de serveuse dans une grande brasserie parisienne et qu’elle acceptait de faire un stage d’un week end chez moi pour voir s’il elle était la soumise que je souhaitais et si le fait de vivre sous appartennance lui convenait. Malgrè l’envie et l’excitation, Karine avait peur. Le rdv fut fixé au week end suivant.

Samedi début d’après midi.
J’entends que l’on se gare dans mon allée. Quelques secondes après, la sonnette d’entrée retentit. J’ouvre la porte et la je découvre Karine. Elle mesure dans les 1m65, fait un 38 de tour de taille, (95C). Ses cheveux sont chatain et elle me lance un regard pétillant et charmeur. Elle porte un haut moulant rouge, avec un jean et des baskets.
– Entrez Karine
– Merci
Elle entre timidement et rejoint le milieu du salon. Je referme la porte et lui emboite le pas avant de m’installer dans mon canapé
– Venez devant moi et déshabillez vous
– Pardon ??
– Mets toi à poil ! Comment oses tu te présenter à moi ainsi ?
– Je m’excuse, mais avec les 4 heures de route, m’habiller sexy n’était pas pratique
– Regle 1 … On ne dit pas je m’excuse ou désolé mais je vous prie de bien vouloir accepter mes Excuses MONSIEUR.. Compris ??
– Oui Monsieur, je vous prie de bien vouloir accepter mes Excuses MONSIEUR
– Je les accepte… Tu es là pour apprendre et obeir… Déshabille toi de suite !
– Oui Monsieur
Karine s’execute et se retouve tres rapidement nue.
– Ramasses tes affaires, plies les et poses les sur la table… C’est pas le bordel ici
– Oui monsieur.
Elle prend ses vêtements et les range consciencieusement sur la table. Je profite de la situation pour l’observer sous toutes les coutures. Bien qu’elle approche de la cinquantaine, Karine est encore bien « conservée ». Sa peau est lisse, ses seins ont l’air lourds et fermes, et son cul plein de promesses…

A lire également : Fellation au sauna libertinLe bon samaritain

Mediaffiliation

Suivre Histoires Libertines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *