Jeux sensuels

Livraison de fleurs – Mes jeux avec K

Livraison de fleurs – Mes jeux avec K

En faisant du ménage sur mon PC, je suis tombé à ma grande surprise sur une série de photos de K.

K était une sublime rousse incendiaire de 40 ans, grande (1m71), mince (taille de pantalon : 40), les cheveux aux épaules et un regard charmeur. Nous avions eu l’occasion de vivre de très belles parties de sexe très intenses ensemble, puis d’un coup…. Plus rien, plus de news, la belle ayant coupé les ponts sans raison.

Je regarde les photos d’elle, prenant la pose devant mon objectif, mon esprit divague et là… me vient une idée farfelue ! Et si je la revoyais…. Ni une ni deux, je file chez le fleuriste, lui achète un gros bouquet d’amaryllis (ses fleurs préférées). Il est 14h… Via mon téléphone portable, je lui envoie le mail suivant : Hello K, petite pensée vers toi, un livreur t’apportera un cadeau de ma part entre 18 et 20 h. Bizzz. B

18h. Pas de réponse…. Que faire ??? Je décide d’y aller au culot, je sonne à son interphone (et je truque ma voix afin qu’elle ne me reconnaisse pas)…
– Oui ???
– Bonjour Madame xxxx ? C’est le livreur de fleurs j’ai un bouquet pour vous
– Entrez, c’est au 5ème porte de droite

Je prends l’ascenseur et avant de sortir décide de mettre le bouquet à hauteur de visage pour le cacher et lui faire la surprise. Je me dirige vers sa porte et sonne. La porte s’ouvre…
Entrez et déposez le bouquet sur la table du salon sur votre gauche
Oui madame
J’entre et prends soin de rester masqué par le bouquet. Je traverse la petite entrée et entre dans le salon. J’entends que K referme la porte. Je pose le bouquet et reste de dos, faisant semblant de chercher un papier dans mon sac. J’entends K qui entre dans la pièce
Je dois vous signer quelque chose ?
Oui dis je en me retournant
K fut surprise en me voyant et dit :
– Qu’est ce que tu fous là ?? J’aurais du m’en douter, tu as toujours des idées tordues… Elle se retourne et se dirige vers sa porte.
– Ok, j’ai compris, je me casse…
Je la suis en regardant son beau petit cul moulé dans un jean serré. Elle porte un petit top blanc et est pied nu. Avant d’arriver à la porte, je la saisis par les hanches et la plaque contre le mur de l’entrée. Ma main droite se colle sur la fesse et descend vers son entrejambe. Ma caresse se fait très insistante et j’entends K soupirer.
– Tu veux toujours que je parte ? Dis je en appuyant ma main
– Haaa, ouiiii, continues… dit elle en soupirant
Je me colle à elle, et défait son jean qui tombe sur ses chevilles. Elle porte un magnifique string rouge en dentelle. Je lui caresse le sexe par-dessus le tissu et lui mordille la nuque…
Apres quelques instants, je lui retire son string, mouille 2 doigts avec ma bouche et les enfoncent dans son sexe qui s’est humidifié. Mes doigts comment à faire un va et vient rapide en elle. Son bassin s’agite pour mieux les accompagner. Je lui claque les fesses, elle sursaute et pousse un petit cri….
– oh oui, c’est bon…
3 puis 4 doigts s’enfoncent en elle, elle ruisselle de plaisir. Je retire mon pantalon, baisse mon boxer, et enfile une capote. Je pose mon sexe à l’entrée de sa chatte…
– Cambres toi un peu…
Elle s’exécute et m’offre sa chatte. D’un coup j’entre en elle et commence à (re)explorer ce sexe humide et chaud… Je fais de lents va et viens en elle, et profite de ce vagin profond. K est toujours collée contre le mur ondulant ses hanches. Je sens sa respiration s’accélérer.
Je lui claque les fesses et augmente la cadence de mes va et viens. Mes hanches claquent de plus en plus fort sur ses fesses. Elle commence à pousser des cris de plaisir et à respirer de plus en plus fort. Je me retire, la saisis par les cheveux et la jette « délicatement » à 4 pattes sur le sol.

Je me mets derrière elle, en tenant ses cheveux et pose mon sexe sur son anus.
Non pas par derrière, me dit elle
Je lui administre 5 fessées sur chaque fesse et ré-enfourne sa chatte. Je lâche ses cheveux et saisis ses haches fermement entre mains. Je me mets en mode « défonce » et m’active comme un forcené en elle. Elle se met à crier de plaisir, l’orgasme arrive, elle hurle… et s’effondre littéralement. Je me retire. Je dégage le préservatif, et me relève. Je la contourne et me mets à genoux devant elle. Je l’aide à se redresser tout en attirant son visage vers mon sexe.
Suces moi.
Elle me regarda droit les yeux avec une petite lueur de soumission au fond du regard et posa ses lèvres sur mon sexe avant de l’engloutir peu à peu. Ma main caresse ses cheveux et je m’abandonne devant tant de savoir faire. Sa bouche est tout simplement magique, j’aimerai la baiser mais je me laisse sucer en profitant de cette pipe de première classe. Au bout de quelques secondes, je n’y tiens plus et j’éjacule dans sa bouche de longs jets de sperme. Ma jouissance est énorme. K avale tout et m’essuie le sexe avant de filer dans sa salle de bain se rincer la bouche.

Je remets mon boxer et mon pantalon, je sors un « petit quelque chose » de mon sac et file la rejoindre… Elle finit de se rincer la bouche. Je lui tends une serviette, me mets derrière et lui place des pinces à tétons sur les lèvres humides de son sexe. Elle sursauta et poussa un cri mêlant surprise et plaisir.
– Envie de sensations fortes ?
– Hummmmmmmmouiiiiii

Je me redresse et nous nous retrouvons face à face… De ma poche, je sors un collier en cuir que je lui tends. Nos regards se croisent, se fixent et K comprend. Elle s’agenouille, baisse la tête et les yeux… Je lui passe le collier…..

La suite … Très vite…

A lire également : Livraison de fleurs – la soumission de K – Chapitre 3, 40 ans, ma femme n’a pas de culotte

Mediaffiliation

Suivre Histoires Libertines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *