Sylvie, la cougar qui m’a tout appris

Sylvie, la cougar qui m’a tout appris

Salut les internautes d’histoires libertines ! Moi c’est Kévin, j’habite dans l’est de la France. Je suis fils de militaire mais j’exerce le métier de coiffeur. J’ai 27 ans et je tiens à partager avec vous la rencontre qui a permis au jeune mec timide que j’étais  de devenir un mec qui assure grave au pieu avec les filles.

Il y a 4 ans, je venais de reprendre un petit salon de coiffure (merci mamie pour ce cadeau). Si tout se passait parfaitement au niveau professionnel, niveau vie privée c’était la cata. Ma meuf m’avait larguée 2 ans plus tôt car je n’assurais pas au lit et depuis c’était le désert. Un jour, j’ai décidé de prendre ma vie sexuelle en main (sans jeu de mots) et j’ai décidé de séduire une femme mûre car selon mes potes  rien ne vaut une cougar pour prendre de l’expérience.

Après m’être inscrit sur un site spécialisé, je suis parti à la chasse avec ma maladresse légendaire. C’est d’ailleurs mon côté gauche qui a séduit Sylvie, un cougar blonde d’une cinquantaine d’années. Nous nous sommes donné rendez-vous au salon pour que je la coiffe.

Rencontre avec une cougar qui sait ce qu’elle veut

Ce jour là, Sylvie avait rdv avec moi à 17h et c’était ma dernière cliente. Une fois, arrivée, je lui ai proposée de baisser le rideau du salon pour être plus tranquilles. Elle a accepté. J’étais nerveux et j’ai enchainé ensuite quelques boulettes (faire tomber le shampoing, mettre l’eau trop froide,…). Ces petites déconvenues ont fait rire Sylvie et le rendez-vous s’est passé au mieux. Une fois la coupe finie, rien ne s’était encore passé. J’étais trop intimidé pour tenter quoique soit. C’est alors que Sylvie a pris les choses en main. Elle m’a regardé dans le miroir et m’a demandé ce que j’attendais. Je me suis mis à bredouiller. Elle a fait pivoter le fauteuil pour se retrouver face à moi. D’un ton sec, elle m’a demandé de me mettre à genoux et de la lécher. Vu que je m’y prenais comme un pied, Sylvie a pris soin de me guider et de me corriger pour que je fasse ce qu’il fallait pour lui donner du plaisir. J’ai mis du temps à trouver son clitoris mais une fois sous la langue, j’ai vite compris comment envoyer ma belle cougar sur la planète orgasme. Le fait de la faire jouir en lui prodiguant un cunni m’a fait prendre confiance. Je me suis ensuite levé et je l’ai plaquée en avant contre le comptoir. Ma cougar a apprécié et m’a laissé les commandes. J’ai joui au bout de 5 coups de rein.

Pour rattraper le coup, elle m’a jeté dans le fauteuil avant de me sucer avec gourmandise. J’ai très vite rebandé. Sylvie s’est empalée sur ma queue et a dirigé longuement les opérations afin de pouvoir jouir deux fois avant que je ne vienne à mon tour.

Mon histoire avec Sylvie a duré une année entière où elle m’a tout appris sur le corps des femmes et la manière de rendre folle une fille au lit. Depuis, j’enchaîne les conquêtes et ma vie sexuelle est au TOP !

A lire également : Ingrid, la cougar françaiseUn gang bang très hard
Mediaffiliation

Suivre Histoires Libertines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *