fessier si bandant

Ce cul qui m’excite

Ce cul qui m’excite

 

Je veux faire de ton cul, mon Royaume. Plus qu’une appartenance, je veux y régner en souverain, être le Roi Soleil de ta Lune.

Oui j’aime ton cul, enfin non, je l’adore. Il est beau, attirant, magnétique, charnel à ton image. Quand je le regarde avec attention, il m’hypnotise.

Ton derrière me fait bander, c’est pour cela que j’aime y plonger au plus profond. Oui, quand je pénètre ton cul, j’ai ce sentiment de te posséder pleinement. J’avoue… J’avoue qu’une fois dedans, j’ai la sensation indescriptible que Dame Nature l’a fait pour être être le parfait fourreau pour mon sexe en verve. Donc, oui, je suis au 7e ciel quand je te prends par derrière.

Cela m’amène à une nouvelle confession, existe t-il plus belle mélodie que mes hanches qui s’abattent en cadence sur tes fesses divinement rebondies ?

Ton postérieur m’inspire c’est indéniable ! Que c’est bon quand je t’attrape par les hanches, que je te saisis fermement !

Te fesser ? Je ne peux m’en passer pour le plaisir des yeux (voir tes fesses rosir puis rougir), le plaisir des oreilles (le bruit sec des claques agrémenté de ta voix qui compte, qui râle, qui gémit), et le plaisir pervers et cérébral que cet acte me procure.

Ma bouche tient à s’exprimer et elle me dicte de rajouter que d’embrasser et mordiller tes fesses lui manque.

Quand il est paré d’un porte-jarretelles, c’est simple je deviens fou.
J’ai envie de passer mes nuits avec toi, blottie dans mes bras, avec tes fesses collées contre moi pour pouvoir au réveil, envahir mon royaume avec ma fougue matinale.

<Mediaffiliation

Suivre Histoires Libertines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *