Une soirée libertine à quatre pour L. La Coquine

Une soirée libertine à quatre pour L. La Coquine

Mon Matou coquin chéri !

Comme convenu au téléphone il y a quelques jours, je t’envoie un aperçu de notre dernière soirée en club.

Tout raconter serait trop long mais j’ai passé une très bonne soirée libertine au cours de laquelle j’ai vécu avec P… une première aventure… qui complète celle d’il y a quelques semaines avec Céline.

Alors voilà, nous sommes sortis en amoureux le weekend dernier Nous nous sommes rendus dans le club où nous avons l’habitude d’aller pour participer à une de leur soirée libertine. Il y avait pas mal de monde à notre arrivée vers 22 heures et avant de passer dans le coin balnéo, nous avons pris un verre au bar en bavardant avec le gérant et une des serveuses qui souvent fait les yeux doux à mon chéri…

Ensuite, on n’a pas trainé pour aller au jacuzzi où nous avons commencé à nous taquiner un peu devant un homme qui aurait bien voulu participer. Moi je n’en ressentais pas l’envie, j’étais bien avec mon homme et cela me suffisait. Nous alternions les passages dans le bain à remous et les séances sur les matelas du solarium.

Au bout d’une bonne heure de « mise en bouche » je décide d’entrainer mon mari dans une pièce ouverte à la vue de tous et je commence à lui faire une petite gâterie comme j’aime (lui, il adore !)! Tu sais combien j’ai toujours adoré sucer ! Cela achève de m’exciter et çà le met en condition pour m’envoyer au 7ème ciel…

Je regarde de temps en temps autour de nous et je me rends compte que plusieurs mecs sont là en train de se toucher pendant que je m’amuse. Cela m’excite encore plus si besoin était !

Mon mari me demande si j’ai envie d’un cunnilingus. J’accepte immédiatement en lui disant que j’en ai même très envie. Il m’enlève ma serviette et je me retrouve nue.

Il m’allonge et pendant qu’il me lèche goulument, je sens une main sur mon sein droit… j’ouvre les yeux et je vois un homme qui s’approche et commence à me lécher le téton puis à le mordiller. Tu sais combien mes seins sont sensibles…

J’ai ressenti une telle excitation que je l’ai laissé faire. Je dois dire que le fait qu’un inconnu me caresse en plus de ce que mon mari me faisait m’a rendu raide dingue. Je me suis laissé aller et j’ai eu une jouissance démentielle. C’était la première fois que nous acceptions qu’un autre ou une autre nous touche…

Après, je me suis relevée et mon homme m’a proposé un petit massage (il y a une salle avec table de massage et huiles parfumées). Nous somme donc allé tous les deux dans la salle qui était libre. On a laissé la porte ouverte et pendant que P… me massait, une femme et deux hommes sont entrés.

Au bout d’un moment la femme m’a demandé si elle pouvait aider mon mari. J’ai alors répondu qu’elle pouvait y aller, qu’un massage à quatre mains, ce serait encore meilleur.

C’était très agréable. J’avais une multitude de sensations qui étaient démultipliées par ces quatre mains qui me massaient, frôlant les endroits plus sensibles. Ensuite nous avons inversé les rôles. J’ai massé Véronique avec mon homme. Un autre homme s’est joint à nous. Au fur et à mesure, les choses ont commencé à se préciser.

Les hommes ont rapproché les tables de massage puis je me suis installée à côté de Véronique. On s’est embrassées et caressées sous le regard des hommes qui continuaient à nous masser les jambes en remontant jusqu’au pubis. Je lui ai léché les seins et le pourtour du nombril pour finalement aboutir en 6 9.

Depuis ma petite aventure avec Céline, j’étais un peu plus hardie avec une femme. Nos corps enduits d’onguent glissaient agréablement l’un sur l’autre et pour finir, nos compagnons nous ont séparés avant notre jouissance pour nous inviter à nous appuyer sur les tables.

Après, Jacques, l’homme qui visiblement accompagnait Véronique, l’a prise en levrette au bord de la table de massage pendant que je suçais le mien. Nous n’avons pas échangé nos hommes car je dois te le rappeler, nous sommes des « mélangistes ».

On a continué à jouer un peu et continuer à faire le spectacle pour les voyeurs des deux sexes…

Toutes les deux nous avons sucé mon mari puis le sien dans une fellation à deux bouches pour les faire bander à nouveau…

A la fin chacun a pénétré sa partenaire car je n’en souhaitais pas plus.

P… me baisait sans préservatif et je dois t’avouer que j’ai pris un pied d’enfer quand le l’ai senti gicler abondamment au fond de mon vagin !

Lorsque nous nous sommes quittés, la femme m’a dit qu’ils aimaient les fessées et un peu de rudesse dans les joutes amoureuses, que si nous voulions ils connaissaient une adresse très conviviale où nous pourrions découvrir le BDSM.

Ce n’est pas notre truc. Chacun fait selon ses gouts. Après être repassés par le sauna et la douche, nous avons quitté les lieux.

Voilà un petit résumé. J’espère que cela t’as plu !

Gros bisous mon Matou !

A bientôt !

Bonne fin de weekend.

L.

A lire également : Découverte des joies du saphisme par L. La CoquineLa vie intime de L – Prologue

Mediaffiliation

Suivre Histoires Libertines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *