Tout commence dans un loveshop

Tout commence dans un loveshop

Amandine,

Je m’appelle Isabelle, j’ai 37 ans. Je t’écris pour te raconter une aventure qui m’est arrivée l’été dernier. La lecture de l’histoire « Premiers pas au loveshop » m’a troublée car je connais très bien le l’endroit en question ( le loveshop la vie en rose) à Sarreguemines.

J’habite Nice et je vis avec mon compagnon Philippe. Un jour, il m’annonce que nous allons passer le week-end à Sarreguemines. Où ça ? Sarreguemines ? Je vais t’avouer que je n’avais pas du tout envie d’y aller. En plus, pour une sombre histoire de famille. Week-end de M…. En perspective.

Le jour J est arrivé et nous voilà arrivés. Philippe a loué une petite maison sympa en périphérie de la ville. Je m’installe et me dorlote seule pendant que mon homme est parti rejoindre les siens en compagnie de son cousin venu le chercher.

Une fois installée et pomponnée, je décide d’aller visiter la ville. Et forcément, je me suis perdue. C’est là que je suis tombée par hasard sur le Loveshop, la vie en rose. Ca m’a donnée une idée. J’y suis rentrée et j’ai acheté de la lingerie à réveiller un mort, et un très joli gode.

En rentrant, j’ai vite enfilé la lingerie. J’ai fait des selfies dans des poses suggestives. Je n’ai pas non plus oublié de me prendre en  photos en pleine action avec le gode. Et j’ai bien évidemment envoyé tout cela à Philippe, accompagné du message « Tu rentres quand ? ».

Il m’a répondu dans la minute «  attends moi à 4 pattes sur le lit, j’arrive avec une surprise ». Mon plan a fonctionné. Les hommes sont tous les mêmes ! Je monte donc à l’étage et je me fais du bien avec mon jouet intime en l’attendant.

J’entends la porte de l’entrée qui s’ouvre. Je me mets en position, fesses bien offertes vers la porte. Ses pas approchent, je suis excitée comme jamais ! Je le sens derrière moi. Il met un bandeau sur mes yeux, ça doit être ça la surprise. Je l’entends faire le tour du lit et venir devant moi. Sa queue vient se frotter sur ma bouche. Je la lèche. Ma tenue lui fait de l’effet, il bande comme un taureau. Je le pompe avec ardeur.

A lire égalementPremiere experience libertineJ’ai sucé toute l’équipe de rugby

Suivre Histoires Libertines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *