Premiere experience libertine

Premiere experience libertine

Bonsoir Amandine, c’est de nouveau Nadège. Je vais vous raconter ma première expérience libertine. Je savais que mon homme avait déjà goûté au libertinage. Au début de notre relation, je ne voulais pas et ne pouvais pas comprendre cette façon d’être. Pour moi, c’était tromper l’être aimé malgré son accord. Notre relation a évolué et il a su être à l’écoute de mes désirs les plus fous comme me donner la fessée, me tirer les cheveux durant nos ébats amoureux. Lui seul m’a délivré de cette torpeur. J’ai réussi à lui faire confiance et à me donner corps et âme sans arrière-pensée.

Donc, à force de pimenter nos ébats, j’ai décidé de franchir le cap. Un vendredi soir, je l’ai rejoint et nous sommes partis pour un petit week-end. Samedi soir, nous nous apprêtons pour sortir. Nous allons dîner dans un petit restaurant. Un bon repas avec une bonne bouteille pour échauffer les esprits. Il faut dire que j’avais une petite appréhension tout de même. Nous arrivons donc au sauna libertin recommandé par un de ses collègues. Intimidée, j’écoute des explications du gérant de l’établissement :

– Soit nous pouvons aller boire un verre et voir l’ambiance et décidons de la suite à donner.

– Soit nous nous déshabillons de suite et sautons dans le bain (façon de parler).

Je suis mon homme et décide de me déshabiller de suite. Je ne suis pas pudique et ça aide dans un sens. Un seul vestiaire pour tout le monde et des casiers pour déposer nos affaires. Une fois en tenue d’Adam et Ève, nous allons boire un verre. L’ambiance est agréable. Ensuite, nous visitons les lieux. En poussant la porte, nous arrivons dans une pièce avec au milieu un palmier, un coin pour s’asseoir, un coin les douches et deux bains à remous. Un autre porte donne sur le sauna.

Au fond, un accès aux parties intimes. Je découvre un lit entouré de barreaux. Une chambre où le lit est si grand qu’on peut y être à plusieurs et une autre porte fermée. Nous retournons dans la salle des bains. Le premier est occupé par deux couples. Nous prenons place dans le deuxième. L’eau est agréablement chaude. Les remous font du bien. Assise, je regarde le manège qui se trame dans le bain d’à côté. Il ne restait qu’un couple assez jeune. Un homme d’un certain âge est venu se glisser à côté de la femme tout en la caressant. Au bout d’un moment, l’homme s’est assis au bord du bain et la femme a commencé à lui faire une fellation, puis ils sont allés tous les 3 s’isoler. A les regarder, cela me donnait envie. J’ai mis ma main sur le membre de mon homme qui est devenu tout dur en très peu de temps. Alors, j’ai goûté sa verge en érection avec ma langue puis ma bouche.

Au bout d’un moment, le couple est revenu et s’est glissé dans notre bain. Mon homme lui caressait son clito avec son pied et moi, je le branlais avec ma main. Ils se sont rapprochés de nous et la femme a pris ma place. Je l’ai regardé faire, le caressant et le suçant. Puis je me suis occupée de son compagnon mais il ne bandait pas (un peu déçue) jusqu’à ce que je le prenne en bouche. La femme nous a demandés s’il l’ont désirait aller dans les parties intimes pour la suite. Nous les avons suivis. Elle a voulu faire cela dans la pièce à barreaux. J’ai refusé. Je voulais un peu d’intimité pour la première fois. Alors, nous sommes allés jusqu’à la pièce qui était précédemment fermée.

En entrant, j’ai eu l’impression de rentrer dans la chambre de Christian Grey : lumière rouge, un lit à baldaquin, une crois fixée au mur avec des sangles de maintien. En voyant la croix et connaissant mes désirs, mon homme s’est accroché à la croix. Le voyant ainsi, je n’ai qu’une seule envie : de le sucer comme jamais.

Apparemment, cela n’a pas plu au couple qui sont sortis en nous laissant tous les deux et la porte ouverte. J’étais tellement dans mon délire que je n’ai pas entendu un homme entré en se branlant dans la pièce. Il a demandé à mon homme si je suçais bien, il a répondu « oh oui ». Nous sommes partis de la pièce et nous allés boire un verre. La suite dans un prochain récit.

A lire également : Premiers pas au loveshop – Je suce mon routier

Mediaffiliation

Suivre Histoires Libertines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *