plan cul imprévu

Le bon samaritain

Le bon samaritain

Salut à tous, c’est Aurélien de Vincennes, j’ai la trentaine et il m’est arrivé un truc incroyable en septembre dernier. Je bosse dans le 2e arrondissement de Paris. Le midi, je pars acheter un plat à emporter en speed car j’ai la tête sous l’eau.

Ce midi, il y a une queue de bâtard chez le chinois. J’attends et je repars illico au bureau. En remontant la rue dard dard, j’entends que l’on m’appelle. Une femme début cinquantaine, devant une entrée d’immeuble me demande si j’ai 5 minutes pour l’aider. Je ne les ai pas mais comme je suis bien élevé, j’acquiesce. Je la suis dans le hall. Elle me demande si je peux l’aider à porter le miroir taille XXL par l’escalier, elle habite au 3e étage.

Ni une, ni deux, je saisis le miroir qui pèse une blinde et je le monte. Quelques échanges courtois dans l’escalier avec la dame et hop ! me voilà sur le palier du 3e. Elle me demande si je peux le déposer dans son salon. J’entre et je dépose le colis. Je m’apprête à repartir quand elle me propose un café. J’accepte par réflexe. Nous allons dans sa cuisine. Devant sa machine à café, je prends le temps de la regarder. Très « girl next door » mais avec un certain charme. Elle porte une blouse dont les deux premiers et les deux derniers boutons sont ouverts. On parle de la pluie et du beau temps. Elle me trouve stressé et me propose un massage des épaules. J’accepte et m’assieds sur la chaise. Elle me masse. Ca fait un bien fou. Ses mains caressent mon torse et ses doigts déboutonnent ma chemise. Je me laisse faire. Elle vient se placer devant moi en ouvrant sa blouse. Elle ne porte qu’un petit Sloggi. Elle s’accroupit ouvre mon zip et commence à me sucer.  Et elle maîtrise l’art de  la flûte, une grande soliste ! Je la fais se relever et la penche en avant contre son évier. Je fais glisser sa culotte sur ses chevilles, je crache sur sa rondelle et j’enfonce sa porte arrière. Comme je suis pressé, j’y vais en mode film de boules. Mais bon la petite dame a bien encaissé et ça lui a plu puisqu’elle m’a invité à passer après le boulot pour me faire visiter sa chambre.

A lire également : sexe rapide à l’Aquaboulevard de Paris ,
Mediaffiliation

Suivre Histoires Libertines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *