L'hôtesse s'envoie en l'air

Prise en sandwich à 10.000 pieds

Prise en sandwich à 10.000 pieds

Salut, les libertins du site d’Amandine, je m’appelle Estelle, j’ai 32 ans et je suis hôtesse de l’air. Je bosse pour une compagnie low-cost et comme je suis payée au lance pierre, je fais des extras sur des vols privés. Un jour, une amie m’a demandée de la remplacer sur un vol pour Ibiza. 3 mois de salaires pour un aller simple en Falcon 8x, j’ai accepté de suite !

24h avant le vol, j’ai reçu par coursier ma tenue. Un tailleur avec mini jupe, ensemble de lingerie haut de gamme et escarpins à semelles rouges. Première fois que je reçois ce type d’uniforme ! J’ai envoyé un sms à ma copine pour avoir des explications. Elle m’a répondue,

  • « Tu pourras garder la tenue, et si tu y mets du tiens, t’auras un beau pourboire 😉 »

Le lendemain matin, je me suis rendue en salle d’embarquement en sentant des regards lubriques et insistants sur moi pendant tout le trajet. Normal, je mesure 1m78 pour 58 kilos. Je suis métisse eurasienne/tunisienne. J’ai de longues jambes fuselées, je vous laisse imaginer ce que cela donne en mini jupe et talons de 12 cm. J’ai du en rendre fou plus d’un ce jour là.

Lors du briefing avant l’embarquement, la chef de cabine, Ana (suédoise avec des mensurations voisines des miennes) m’a présentée nos clients : 2 playboys d’une trentaine d’années, mignons et très … bling bling (limite caricature). Elle m’a ensuite emmenée dans un petit salon où elle m’a proposée d’être très gentille avec nos clients en échange d’une belle enveloppe. Sans hésitation, j’ai accepté ! Je crois même que je l’aurai acceptée sans « cadeau » juste pour le fun.

Nous avons tous embarqué et l’avion a décollé direction Ibiza. En vol, à peine les signaux lumineux éteints, une musique électro deep house a envahi la cabine. Ana se leva, m’attrapa et nous avons commencé à nous trémouser devant nos nababs. Très vite, nous nous sommes livrées à un strip tease très sensuel, suivi par un show lesbien très sensuel et hard. Après des caresses et des baisers très profonds, nous nous sommes mutuellement doigtées et cela a fini en fist vaginal. Ma main fouillant l’intimité de la belle suédoise qui me faisait de même. Nous avons eu toutes les deux, un puissant orgasme.

Les clients avaient sorti leurs queues et se branlaient devant notre spectacle. Nous n’avons pas eu le temps de reprendre nos esprits qu’ils nous ont attrapées par les cheveux pour nous mettre leur sexe dans la bouche. On ne les suçait pas, ils nous pilonnaient en rythme jusqu’au fond de la gorge. J’étais abasourdie, j’avais du mal à respirer mais quel pied !

J’ai senti des mains écarter mes fesses puis une langue jouer avec mon petit trou. Ana s’occupait de mon derrière. Je n’ai même pas pu me retourner pour la voir, mon client me maintenait fermement la tête face à lui. J’ai senti son doigt recouvert de gel glacé s’enfoncer en moi. J’ai eu un frisson à la limite de l’orgasme. Avec ses doigts, elle me préparait. J’avais hâte. J’ai tendu mon fessier du mieux que je pouvais pour recevoir la queue de mon client. Mais il continuait à me baiser la bouche.

J’ai été foudroyée quand j’ai senti le pénis du second playboy s’enfoncer d’un coup dans mon cul ! J’ai douillé sévère mais qu’est ce que c’était bon. J’avais perdu toute notion de temps, j’étais sur une autre planète ! Prise comme une salope en double. Me faisant casser le cul et baiser la bouche en même temps.

Mes 2 clients ont mis fin à mon délicieux supplice et se sont adonnés à une partie de paintball sur mon visage pour le recouvrir de sperme. Ana a pris nos tenues et m’a aidée à aller aux toilettes me refaire une beauté. Mes jambes ne me tenaient plus. Une fois rafraichie et de nouveau présentable, je suis allée reprendre mon rôle d’hôtesse de l’air.

Mes deux clients m’ont applaudie et félicitée. Nous avons trinqué ensemble et l’avion s’est posé quelques minutes plus tard. Dans un salon privé de l’aéroport, Ana m’a félicitée, m’a tendue une boite d’un joaillier de luxe où se trouvait une montre et m’a proposée d’être sa partenaire sur ce type de vol ce que j’ai bien évidemment accepté !

A lire également : Une trace de rouge à lèvres très embarrassantePlaisirs dans la baignoire

Mediaffiliation

Suivre Histoires Libertines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *