Gang bang improvisé

Gang Bang improvisé pendant France-Allemagne

Gang Bang improvisé pendant France-Allemagne

Hallo, les libertins ! Je m’appelle Barbara, je suis allemande. J’ai 42 ans, je vis à Strasbourg où je travaille en tant qu’ingénieur. Je vais vous raconter ce qui m’est arrivé le 7 Juillet 2016, le jour de France-Allemagne.

Cela fait un peu plus d’un mois que je travaille sur un gros projet 12 heures par jour, sept jours sur sept. Plus le temps de rien faire et encore moins de baiser. Autant dire que je suis crevée, d’humeur exécrable et en manque.

La veille, j’ai reçu un sms de Cédric mon sexfriend m’invitant à venir voir la demi finale de l’Euro 2016, chez lui. Mon projet étant terminé, j’accepte. Ce soir là, j’ai joui 3 fois en jouant avec mon toy et en fantasmant sur la belle queue de mon jeune amant.

Le Jour J, je suis prête à partir. Je porte un trench où dessous se cache une très belle surprise et suis perchée sur 10 cm de talons. J’arrive chez Cédric, je sonne et la porte s’ouvre sur un beau black. Je bredouille que j’ai dû me tromper d’étage. Il me répond que non et j’entends la voix de Cédric qui m’invite à entrer.

Je suis perplexe. Moi qui pensais me faire prendre avant le coup d’envoi et pendant la mi-temps. C’est foutu ! Je vais devoir attendre que son pote rentre !

Me voilà dans le salon et je vois Cédric avec un troisième larron, un très sexy tunisien. Cédric me prend dans ses bras et m’embrasse. Il met ses mains sur mes fesses et remonte le trench. Je le repousse. Je ne peux pas me montrer ainsi devant ses potes. Cédric est surpris mais n’insiste pas. Il me présente Karim et Ibou ses deux potes. Il m’invite à me mettre à l’aise mais je suis hyper gênée. Mais devant son insistance, j’ouvre mon imper et là Ibou fait tomber sa bouteille de bière par terre pendant que Karim joue avec sa corne de brume. Cédric lui me complimente. IL faut dire que je porte un maillot très près du corps de la Mannschaft que j’ai coupé juste sous  mes seins et un un micro short en jean. Cette tenue met parfaitement en valeur mon 95 E et mes rondeurs teutonnes !

Le match va commencer et je m’installe sur le canapé contre Cédric. Karim vient se placer à ma droite. Ibou se met sur la moquette. Le match se joue, la tension monte. Cédric joue avec mes seins et s’amuse à remonter le tee shirt pour que ses potes profitent de la vue. Je suis trop excitée pour lutter. Je remarque juste que les 3 mecs bandent sous leur short.

C’est la mi-temps. Les gars ont disparu dans la cuisine. J’en profite pour faire un tour aux WC. A retour, les trois compères me proposent un pari. Si la France gagne, je leur fais un strip tease. Si l’Allemagne gagne, ils m’offrent le champagne. Sure de gagner, j’accepte mais si le France perd, je veux qu’ils se roulent une pelle. Ils acceptent. Le match reprend. Cédric joue toujours avec mes seins. Je profite pleinement du moment. Je sens la main de Karim qui vient me caresser la cuisse. Je sens que cela va déraper mais j’en ai envie.

Le match se finit. L’Allemagne a perdu 2-0. Je n’ai pas le temps de me lever que Cédric me french-kisse comme un malade. Je sens la bouche de Karim qui me dévore les seins pendant qu’Ibou retire mon short.

Je suis rapidement nue face à trois jeunes de 25 à 28 ans et à leurs belles queues vigoureuses. Je prends les choses en main. Je mets à 4 pattes sur  le canapé, place Cédric devant moi pur que je suce, Karim derrière pour me lécher et Ibou jouera avec mes lolos. Il sont jeunes mais ils savent y faire en plus de bien bander, ils lèchent et pelotent trop bien. J’ai rapidement un premier orgasme. Je demande à Cédric de venir derrière moi et de me prendre. Il me défonce en levrette pendant que je suce Ibou. Je prends appui sur le l’accoudoir du canapé pour branler la queue de Karim.

Ils ont tourné et se sont relayés avec ardeur pour mon plus grand plaisir. J’ai eu de multiples orgasmes ce soir là.

J’ai même goûté ma première double pénétration. Autant dire que j’ai bien senti leurs engins. Et j’ai totalement lâché prise quand Cédric est venu me baiser la bouche pendant que j’avais ses deux potes en moi.

Après cette soirée, je supporte aussi les bleus…

A lire également : Ma voisine préfère les jeunes, Une mature comblée lors d’un gang bang

 

Mediaffiliation

Suivre Histoires Libertines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *