fellation champagne

Fellation au champagne sur un toit-terrasse du XVIe

Fellation au champagne sur un toit-terrasse du XVIe

Bertrand, 29 ans, Saint Maur des Fossés

Salut Amandine,

Je tenais à te féliciter pour tes publications et remercier les internautes pour leurs confessions, j’adore les lire. Je passe le cap à mon tour pour me faire confesser, sœur Amandine, prêtresse de la luxure.

J’ai rencontré Chantal sur internet, via un site libertin. Nous sommes amants depuis quelques semaines. La semaine dernière, elle m’a invité à venir inaugurer sa terrasse dans son appartement du XVIe. J’ai évidemment accepté.

Samedi 10 Septembre 2016, j’arrive à l’adresse que ma coquine m’a donnée. Je Passe à l’interphone, je prends l’ascenseur direction le 7e et dernier étage. Je sonne et là, Chantal m’ouvre. J’ai cru que j’allais défaillir en la voyant. Ma grande blonde BCBG de 48 ans juste couverte par une guêpière, un porte-jarretelles, des bas couture et des Louboutin. Autant dire que Popole s’est mis au garde à vous direct.  Elle a refermé la porte et a commencé une visite guidée de son antre. Je ne l’écoutais qu’à moitié, étant complètement obnubilé par son cul. J’ai retenu de cette visite qu’elle avait un appartement de bourge qui aimait le design.

Nous avons pris ensuite l’escalier qui mène à la terrasse. J’ai pris soin de la laisser prendre 4 marches d’avance en galant homme que je suis (enfin, surtout pour pouvoir encore plus la reluquer). Ce nouveau point de vue a contribué à augmenter la puissance de mon érection.

Arrivés sur la terrasse, je contemple la vue offerte par le lieu, une vue panoramique sur tout Paris. Je prends conscience que je suis dans un lieu d’exception avec une bombe anatomique comme hôtesse. Je prends quelques secondes pour reprendre mes esprits.

Nous nous installons confortablement sur une banquette et je sors une bouteille de Dom Pérignon 2006. Nous trinquons les yeux dans les yeux avant de gouter aux bulles.

-Chantal, ma chérie. Je bande comme un taureau, viens me soulager. Tu as cherches à m’exciter à mort, petite trainée, c’est réussi ! Alors assumes et viens !

Chantal me sourit, ne dit mot et vient s’installer entre mes cuisses. Elle défait ceinture et pantalon et caresse ma queue en laissant sa main sur le tissu. Elle mordille ma tige. La sensation de sa bouche sur le lycra du boxer est géniale. Elle sort mon engin de sa cage et l’avale d’une traite. Ce soir, elle me sort le grand jeu : gorge profonde, gobage de couilles, pipe baveuse, jeux de langues, changement de rythme… Tout y passe. Je suis aux anges. Je réussis quand même à siroter ma coupe tout en encourageant Chantal. Plus d’une fois, j’ai faillit jouir mais je me suis retenu. Au bout d’un moment, elle s’arrête, me prend la coupe des mains et prend une gorgée de champagne.

Elle se remet aussitôt à me sucer. Je sens les bulles et le liquide frais sur mon gland. Je frissonne ! Comment c’est trop bon ! Ma première fellation au champagne ! Je vais y devenir accro. Chantal me suce avec passion, elle est comme habitée. Le champagne coule sur mon sexe. Chantal s’arrête, me regarde avec lubricité. Sa langue vient titiller mon frein. C’en est trop, je ne peux plus me retenir, je jouis.

Chantal sent que je vais balancer la sauce, elle aspire mon gland et avale ma semence. Sa langue nettoie mon gland. Elle se relève et va s’assoir pour finir sa coupe. Elle me regarde et me dit :

-Satisfait ?

Je raconterai la suite à tes lecteurs, s’ils en ont envie 😉

A lire également : Mon homme me baise la boucheUn Jack Daniels et une pipe : le secret d’un couple heureux ?

Mediaffiliation

Suivre Histoires Libertines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *