Baise dans les champs

Baise dans les champs

Baise dans les champs

Salut Amandine, je m’appelle Sophie, parisienne de 34 ans. Le week-end dernier avec mon mari, nous sommes partis à la campagne. Lors d’une ballade en voiture, la vue des balles de foin m’a donnée des idées.

Le soir, après dîner, alors que Thierry était devant la TV, je suis allée me changer dans la chambre. J’ai enfilé une petite robe d’été à fleurs et mes sandales à talons compensés.

Je suis revenue voir Thierry et je l’ai convaincu de m’emmener faire une ballade en voiture dans les champs. Avant de démarrer, j’ai pris sa main pour la poser sous ma robe, entre mes cuisses afin qu’il comprenne que j’étais nue et mouillée. Sa réaction fut immédiate, mais je l’ai repoussé et lui ai ordonné de rouler.

Arrivés, dans un champs au milieu de nulle part, je lui ai demandé se garer. Nous sommes sortis de la voiture pour nous diriger vers un ballot de foin. Je me suis accroupie et j’ai commencé à sucer la queue de mon mari. Une fois sa tige bien raide, je me suis relevée, me suis retournée et cambrée pour m’offrir à mon homme. Il a relevé ma robe et m’a…. pilonnée avec ardeur. L’odeur du foin, l’endroit, la chaleur de la nuit, … tout a contribué à me faire jouir très vite. Un orgasme tel que je mes jambes ont flanché et je me suis écroulée.

Thierry m’a alors prise dans ses bras et m’a câlinée. Après quelques minutes, nous sommes repartis à la voiture. Mais alors que je passais devant le capot de notre Audi A4, il m’a retenue et penchée en avant. En remontant mes jambes sur ses épaules, ma robe a glissée et Thierry m’a … sodomisée. La vue de mon petit trou luisant de mouille l’a électrisé. Cette fois, au bout de quelques minutes, nous avons jouis ensemble.

A lire également : Les pervers du bois , Primes de match

Mediaffiliation

Suivre Histoires Libertines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *