hymne sexe

Mes yeux devaient ressembler à deux soucoupes. Ils étaient grands ouverts. Jamais, au grand jamais, je ne m’attendais à ça. D’habitude, c’est l’un des trois autres que l’on invite de la sorte, pas l’ennuyeux et prévisible Benoit. Les pensées et les mots se bousculaient dans ma tête sans qu’aucune paroleLire

rouquine incendiaire

Et, quand elle pensait à moi… Elle se demandait souvent si j’étais célibataire moi aussi, ou bien si une femme partageait ma vie. Le cas échéant, elle sentait la jalousie et l’envie prendre possession d’elle. Cependant, il était difficile pour elle d’en savoir plus au regard de mes textes. AprèsLire

sexe et musique

Retour backstage, nous reprenons pas à pas nos esprits. Nous nous détendons. Baptiste, le cinquième membre (officieux) de la bande, notre roadie et sporadiquement guitariste rythmique/clavier, est à nos petits soins: « De quoi as-tu envie? » « Une bière? » « Un Coca? » « Comment tu te sens? » « Les gars, c’était dément ce soir! » etc.Lire

jeune libertin

Certains libertins adorent le voyeurisme, ils adorent les fantasmes restant uniquement des fantasmes, fantasmer, être frustré de n’avoir que des fantasmes car ça excite l’imagination. En ce qui me concerne, je déteste tout ça: regarder sans pouvoir jouer, c’est de la torture. J’adore le sexe, j’adore vivre des aventures libertines.Lire

Isis découverte du Tantra

Elsa, peux-tu te présenter pour les lecteurs d’histoires libertines ? Avec plaisir. J’ai 26 ans, je suis l’auteure de plusieurs récits érotiques : “Isis: découverte du tantra”, un court roman, “Ma vie d’esclave sexuelle”, un livre sur l’histoire d’Eloïne, et “Plaisirs”, un recueil collectif auquel j’ai participé avec trois courtesLire

Plaisirs échangistes

Eros.D, peux-tu te présenter pour les lecteurs d’histoires libertines ? Bonjour, à tous, je suis Eros, 33 ans qui habite près de Grenoble Qu’est-ce qui t’a poussé à écrire à devenir auteur de romans érotiques ? Alors ça va surprendre plus d’un, j’ai eu cette croyance limitante que les femmesLire

Joli décolleté

Boulogne sur Mer, février 2016. La vie est belle. Il y a des jours où l’on se sent bien. Aujourd’hui, c’est l’un de ces beaux jours. Qu’importent les nuages… Qu’importe la pluie… Qu’importe le vent… Qu’importe le froid… Je rentre chez moi, tranquillement, le cœur léger. Je viens d’attendre son trainLire