Connexion  \/ 
x
S'inscrire
x

Derniers Articles

La masturbation masculine, est un sujet sensible. Messieurs, qui parmi vous ne se masturbe jamais ? Levez la main (petits cachotiers) ! La branlette est un plaisir simple, rapide et efficace. Mais branler efficacement n’est pas toujours évident. D’ailleurs, les femmes disent souvent que les hommes confondent leur clitoris avec un joystick mais elles sont tendance quand à elles à confondre pénis et élastique. Non, tirer comme une forcenée sur une queue ne fera pas jouir. La masturbation demande de la technique et savoir faire. Cet article ne liste pas toutes les techniques de la masturbation masculine car il y aurait de quoi remplir une encyclopédie, mais il donne les bases pour se masturber en prenant un maximum de plaisir.

  1. Bander ! Oui, avant de commencer à s’astiquer le manche, le mieux est déjà d’avoir une demi-molle voir même une bonne gaule. Pour cela, si vous êtes seuls mater un porno, repensez à un moment sensuel ou lisez histoires libertines. Si vous êtes en couple, la seule présence de votre partenaire suffit sinon lisez histoires libertines.
  2. Se décalotter. Pour les hommes qui ne sont pas circoncis, pensez à bien replier le prépuce de manière à bien libérer le gland. Certains hommes préfèrent laisser le prépuce mais cela procure moins de sensations.
  3. Penser au gel. Si vous voulez que ça glisse bien dans votre main, le mieux est de mettre un peu de gel sur gel afin que ça coulisse tout seul. C’est comme pour une pénétration vaginal, c’est meilleur quand c’est mouillé. Cela évitera aussi de provoquer es irritations au niveau du gland (qui est très sensible)
  4. Ne pas oublier le frein. On vous en a déjà parlé lors de nos articles consacrés à la fellation. Le frein est la petite membrane sous le gland et qui fait grave du bien. D’ailleurs, mettez du gel sur un pouce et massez le frein avec. En moins de 2 60 secondes chrono, c’est la jouissance assurée.
  5. Concentrez-vous sur le gland et le frein. Le tronc de votre sexe ne vous apportera pas de plaisir.
  6. Attention fragile. Un conseil, pas la peine de bourriner pendant votre branlette, vous risquez de vous faire mal.
  7. Pensez au kleenex ou essuie-tout pour effacer les traces de votre jouissance. La lingette est fortement conseillée car elle est plus humide, fraîche et plus douce.

Bonne partie de 5 contre 1 !

A lire également : Jamais sans ma lingette !Fellation : 10 conseils pour en devenir la reine

Commentaire (0) Clics: 216

Salut Arnaud, c’est Fabrice, alias Fabulous Fab ! Je t’écris car j’adore le sexy-mag d’histoires libertines. Par contre, je suis déçu car ça manque de récits homos, je suis gay et j’ai pas grand-chose à me mettre sous la dent à par les conseils sexo. Je ne suis absolument pas intéressé par les vagins (mais certaines chattes oui, d’ailleurs je follow celle de Karl Lagerfeld sur les réseaux sociaux). J’aime les culs et les bites bien virils ! Je t’écris pour faire écho au témoignage de cam girls car moi je suis … Cam boy ! Et oui, je montre mon corps nu et mes attributs en live show. Et si feeling, je vais plus loin.

Comment suis-je devenu un pro du live sex cam gay  ? Il y a deux ans, j’ai fait mon coming-out et j’ai perdu pas mal d’amis (si je peux les appeler ainsi), et mon job. Heureusement, j’ai pu compter sur le soutien indéfectible de mes parents. Après cette libération, je me suis mis à chercher un taff. Un jour, j’ai reçu un mail de pub pour des live sex cam gay, j’ai ouvert et je suis tombé sur des mecs plutôt pas mal qui s’exhibaient sans gêne devant leur cam. J’ai mâté un show et je me suis bien soulagé ! Mais cela m’a surtout donné des idées. J’ai contacté le support du site pour avoir des informations sur ce boulot et je me suis inscrit comme camboy.

Avant de commencer, je me suis astreint à une séance de sport intense pour retrouver un corps ferme et effacer les traces laissées par les burgers et autres sodas. Je me suis acheté un déguisement de strom trooper (suis fan de Star Wars) et je me suis lancé. Je joue beaucoup sur l’humour au départ et ensuite les choses sérieuses arrivent. J’ai même un finish avec un gode fluo pour simuler un combat au sabre laser. Je vous laisse deviner qu’évidemment je perds. Dois-je écrire où finit le gode ^^ ?

 

A lire également : J'ai craqué sur une beurette camgirlOrgasme mécanique

 

Commentaire (0) Clics: 87

Le libertinage est une des grandes tendances sexo de ces derniers mois. La presse féminine, masculine et même des médias grand public se sont emparés du phénomène. Etre libertin ou libertine, c’est être branché (e) !  Organiser un plan cul entre libertins est devenu pour certain aussi habituel que prendre l’apéro entre potes.

Mais comment se passe un plan cul entre libertins ? Pour répondre à cette question, il est important de garder à l’esprit que le libertinage est avant tout synonyme de liberté. Un plan cul entre libertins peut se faire à deux, à trois ou à plus. Chaque personne présente a été invitée pour ses qualités physiques, sexuelles, son savoir vivre et ses envies. Ensuite chacun est libre mais doit respecter les souhaits des autres (Non c’est non. Il est très fortement déconseillé d’insister pour ne pas être raccompagné à la porte).

Que pensent les néophytes de leur premier plan cul entre libertins ?

Pour avoir un retour d’expérience sincère et réel, la question a été posée à des libertins.

Pour Marion, 23 ans, célibataire : « j’ai été invitée à une soirée privée par un couple d’amis avec qui je batifole régulièrement ». Il y a avait une trentaine de participants, tous respectueux, fêtards et sacrés baiseurs. Vivement la prochaine.

Pour Guillaume, quadra parisien : «  participer à un plan cul entre libertins, c’est génial. On s’éclate et on voit (ou on fait) des choses de dingues. Je pense organiser très prochainement une soirée privée avec les femmes et les couples avec lesquels j’ai eu des affinités. Ca va être top de tous se retrouver pour coquiner dans la bonne humeur ».

Tous les libertins (hommes, femmes couples) interrogés ont tous le même retour d’expérience ultra positif sur les plans cul entre libertins. Tous sans exception veulent recommencer ! Pour trouver un super site-libertin.com, rendez-vous sur  site-libertin.com

 

Commentaire (0) Clics: 123

Comment faire quand on est peu expérimenté au niveau sexuel, que l’on veut devenir une bête de sexe, et satisfaire sa partenaire au-delà de ses attentes ? Internet est une bonne solution mais les films X et la réalité n’ont rien à voir. Il faut garder à l’esprit que c’est surtout et avant tout du cinéma. Et comme pour n’importe quel film, tout est joué, sublimé, et simulé (même dans les reportages de Jacquie & Michel). Pour apprendre à être l’étalon dont les femmes rêvent, le mieux est de rencontrer, séduire et être pris en main par une cougar.

Pour rappel, les femmes que l’on surnomme « Cougar » sont des femmes matures de quarante ans et plus. Elles ont pour particularité de n’être attirées et intéressées que par des hommes beaucoup plus jeunes qu’elles (au moins quinze d’écart). Elles ont aussi la réputation d’être des croqueuses d’hommes.

Les cougars sont des femmes qui possèdent une expérience sexuelle très riche

Les femmes cougars sont par définition, très expérimentées pour plusieurs raisons. Tout d’abord, comme elles ont la quarantaine passée, elles ont « normalement » connu un nombre plus important d’amants qu’une fille de 20 ans. En multipliant les expériences sexuelles et les amants, elles connaissent parfaitement leur corps, leurs désirs et ceux des hommes. Elles possèdent donc une expérience énorme par rapport à un jeune lionceau inexpérimenté. On ne le répétera jamais assez mais le plaisir sexuel ne se limite pas à une reproduction d’une scène de film porno. Ceux qui le pensent manquent très clairement de savoir-faire et de savoir-être.

Coucher avec une cougar, permettra d’avoir une vraie leçon de sexe (et en plus de coucher avec une très belle femme). Elle partagera avec le lionceau son vécu et son expérience pour le plaisir des deux. Ainsi le jeune homme inexpérimenté deviendra plus aguerri pour devenir un amant recherché.

Les cougar expérimentées ont leur spot, il s’agit de cougarillo.com 

Commentaire (0) Clics: 108

Des fois, dans la vie, on a besoin et/ou envie de légèreté. De vivre une relation sans prise de tête et surtout une relation sans lendemain, juste du plaisir à l’état brut. Tout le monde ressent à un moment ou à un autre de sa vie, le désir de se faire un plan cul. Mais comment trouver un plan cul dans sa ville ?

Et c’est une excellente question que beaucoup se posent ! Déjà que faire des rencontres « simples » est  très compliqué dans le monde moderne et hyper connecté dans lequel nous vivons alors avoir un plan cul, n’en parlons même pas ! Et bien si, parlons en justement !

Internet est le meilleur moyen de trouver un plan cul

Même les rois de la drague de rue (de moins en moins nombreux) le confessent, il est quasiment impossible de trouver en plan cul en draguant de manière « classique ». Le plan cul au bureau est aussi à oublier. Il n’y a que dans les films où les collègues sont hyper canon et nymphomanes. Dans la vraie vie, les collègues sont des personnes lambdas, pas particulièrement attirantes. Et surtout, les conséquences d’un plan cul au bureau peuvent se révéler désastreuses  (mauvaise réputation, relation tendue avec la collègue avec laquelle on a eu un plan cul, gêne, malaise…). Arrêtez aussi de rêver, la livreuse de pizzas ne va pas jeter sur vous, pas plus la vendeuse de la boulangerie ne va pas être prise de pulsions sexuelles incontrôlées quand vous franchirez la porte de sa boutique pour acheter une baguette.

Le meilleur moyen pour trouver un plan cul est de s’inscrire sur un bon site web qui propose des annonces de femmes, de couples et d’hommes qui recherchent des plan cul (et autres histoires sans lendemain) simples et rapides, comme plan-sexe.com

 

Commentaire (0) Clics: 114

Le poppers alimente les fantasmes depuis des décennies. On entend beaucoup de choses à son sujet. Mais qu’en est-il réellement ?

Il faut savoir que les poppers sont des vasodilatateurs (ils facilitent la dilatation des vaisseaux sanguins). De ce fait, ils ont tendance à détendre mais aussi à stimuler sexuellement.

Le nom « poppers » est dû à un ancien conditionnement sous forme d’ampoule. Quand on en ouvrait une, un bruit « pop » se produisait.

Le poppers a été inventé en 1844 et fut utilisé à des fins médicales. C’est n’est qu’à partir des années 70 qu’il est utilisé comme aphrodisiaque. Il est très à la mode, à cette époque, dans le milieu gay où  il est utilisé pour permettre des érections plus longues, augmenter le plaisir ressenti lors d’un orgasme et retarder l’éjaculation. A cette époque, le poppers est pris pour accroitre les performances sexuelles masculines. Mais au fil des années, son usage a été modifié.

Le poppers est un devenu un des euphorisants préféré des jeunes

Aujourd’hui, le poppers est devenu « tendance » auprès des jeunes qui sont plus de 10% à en avoir déjà consommé. Même s’il est le plus souvent utilisé dans un contexte sexuel, il est de moins en moins utilisé pour des questions de performances. Les jeunes d’aujourd’hui, sont adeptes de l’effet euphorisant et décontractant du produit.

Le succès du poppers est aussi le résultat de sa facilité d’absorption. Il suffit d’ouvrir le flacon et de faire un snif dans chaque narine pour en ressentir les premiers effets quasi instantanément.

Où peut-on en acheter ? De nos jours, il est peu vendu en boutique. L’achat de poppers  se fait surtout sur internet. La boutique de référence pour l' achat de poppers est le site  poppers-boutique.com. Ce site français spécialisé propose une large gamme de poppers livrés  sous pli discret en 72h.

 

Commentaire (0) Clics: 55

Que l’on soit seul, ou en couple, le sexshop en ligne est le meilleur endroit pour trouver des accessoires coquins pour passer des moments intimes inoubliables. Aujourd’hui grâce aux loveshop virtuels, on trouve tout ce qui se fait de mieux, de drôle, et de surprenant en matière de jouets intimes, ou de lingerie.

Le sexeshop en ligne présente de nombreux avantages. En plus, de proposer un large choix de produits, il permet  de faire ses emplettes confortablement installé soit dans son canapé, soit dans son lit avec son partenaire pour une expérience shopping à deux. Idéal pour stimuler la libido au sein du couple. Il est aussi possible d’acheter des articles coquins de n’importe où et en toute discrétion grâce à son smartphone. Une fois la commande passée, les articles sont généralement livrés sous 72 heures dans des colis neutres.

Pimenter sa vie sexuelle grâce au loveshop en ligne

Visiter un sexeshop en ligne est une expérience émoustillante qui va en faire vibrer plus d’un. C’est aussi l’occasion de pimenter la vie sexuelle du couple en offrant  à sa partenaire un ensemble de lingerie affriolant ou un sextoy.

Surfer sur un loveshop en ligne, c’est aussi l’occasion au sein d’un couple de parler ouvertement de ses envies et de ses fantasmes pour pouvoir ensuite les vivre pleinement.

Le sexeshop en ligne n’est plus seulement destiné aux hommes. La majorité des articles sont faits pour les femmes et les couples. De nombreux articles peuvent être l’occasion pour les couples de tenter de nouvelles expériences. Ainsi un vibromasseur peut être utilisé en solo mais aussi en couple. Monsieur peut stimuler sa partenaire avec le toy pendant que celle-ci lui prodigue une fellation.

Comme on peu le constater, c’est le parfait endroit pour trouver des idées et des accessoires pour stimuler sa libido. Pinkpouss.com est un sexshop en ligne idéal pour trouver les accessoires pour passer des moments magiques.

 

Commentaire (0) Clics: 52

Décidemment 2017 aura été une année très riche en termes de nouveautés pour tout ce qui concerne l’esthétisme sexuel. Il y a eu les paillettes pour le vagin, le sticker à poser sur le pénis (et qui ne sert strictement à rien, c’est écrit noir sur blanc sur le site de la marque), le maquillage vaginal. Et voilà que maintenant, débarque le blanchiment d’anus !

Venu tout droit des Etats-Unis d’Amérique, le blanchiment anal consiste à éclaircir la peau au niveau de l’anus. En effet, à cet endroit, la peau est plus pigmentée (et donc plus foncée) que sur le reste du corps (je vous laisse le soin de vous contorsionner devant votre glace pour vérifier par vous-même). Ce sont les actrices porno américaines qui ont été les premières à utiliser le blanchiment d’anus. Aujourd’hui aux USA, la pratique s’est répandue et même les hommes s’y mettent. C’est incontestablement une tendance qui émerge.

Mais pourquoi se faire blanchir l’anus ? La seule raison est esthétique. Lors du tournage de scènes anales, les caméras filment en gros plan le petit trou des actrices. Avoir un anus foncé est considéré comme inesthétique et visuellement gênant.

Comment se faire blanchir l’anus ? Certains médecins esthétiques pratiquent le blanchiment anal à l’aide d’un laser. Il existe aussi des crèmes et des sprays qui permettent de manière temporaire ou définitive d’avoir un anus blanchi.

En France, pour le moment reste encore marginal mais pour combien de temps encore ?

A lire également : Faire l’amour en chaussettes, c’est le pied !Fellation : les 7 conseils ultimes pour être championne toute catégorie

Commentaire (0) Clics: 598

Il y a du nouveau au rayon sextoys ! Oubliez les poupées gonflables à l’ancienne car les love dolls arrivent ! Préparez-vous à vivre des expériences sans précédents avec cette Poupée sexuelle et réaliste pour adulte plus vrai que nature.

Des poupées gonflables nouvelle génération

Depuis leur création, les poupées gonflables ont  mauvaise réputation (souvent justifiée). Peu maniables, très mal dessinées (il fallait beaucoup mais alors beaucoup d’imagination pour s’imaginer être avec une vraie femme), d’une texture à la limite du désagréable, les poupées gonflables étaient plus devenues des objets de moquerie ou le cadeau rigolo et décalé offert lors des enterrements de vie de garçons qu’un réel sextoy procurant du plaisir. Les poupées gonflables étaient tombées en complète désuétude.

Mais les japonais, qui sont toujours très en pointe en matière de sexualité et de sextoys, ont remis au goût du jour cette bonne vieille poupée gonflable. Elle s’appelle maintenant love doll (poupée d’amour pour ceux qui ne comprennent pas l’anglais) et c’est une vraie REVOLUTION.

La love doll est une poupée ultra réaliste qui représente à la perfection une femme. Les fabricants apportent le plus grand soin à restituer les proportions et les courbes féminines. Une attention toute particulière est aussi apportée aux détails du visage. Les expressions sont ainsi troublantes de réalisme. Les love doll sont capables de séduire chacun de nous car chacune d’elle est différente dans sa corpulence, son minoi, et son attitude.

Chaque love doll est personnalisable (et comme pour certaines voitures) le nombre de combinaisons est infini. L’objectif de la love doll est de se rapprocher le plus possible du fantasme idéal pour procurer un maximum de plaisir.

L’autre surprise concernant un love doll est la douceur ainsi que le réalisme de sa peau. En se bandant les yeux, on peut confondre la peau d’une love doll avec celle d’ une femme au niveau de la sensation du toucher. C’est tout simplement bluffant.

Love doll : la personnalisation sans limite

Grâce à une love doll vous allez pouvoir disposer à domicile de la femme qui incarne le fantasme ultime. Aujourd’hui, il est possible de choisir la taille de la poupée (entre 1m40 et 1m80), son gabarit, la taille de ses seins (du bonnet A à K !), son tour de taille, le volume de ses fesses… En plus de choisir la corpulence d’une love doll, on peut aussi personnaliser son visage. Comme pour le corps, aucun détail n’a été laissé au hasard. Il est en effet possible de choisir la couleur des yeux, des cheveux, des ongles… Ultime détail (qui a la plus grande importance), il est même possible de choisir la pilosité du maillot ! On retrouve sur internet de nombreux comparatif des marques de love dolls, indispensable pour bien choisir.

Love doll une vraie poupée pour adulte

Comme pour une vraie poupée, on peut habiller une love doll selon ses propres désirs et envies de manière très simple en achetant des vêtements en magasin ou en les commandants sur internet. Que ce soit une tenue d’écolière, de parfaite maitresse de maison ou une tenue très fétichiste, tout est possible au niveau du look d’une love doll.

Love doll la poupée qui ne dit jamais NON

Le dernier avantage de cette poupée sexuelle et réaliste pour adulte est qu’elle est toujours prête à assouvir vos envies et vos fantasmes. Envie d’une fellation, d’une sodomie ou de pratiquer la brouette thaïlandaise ? C’est possible et surtout hyper réaliste. Plus besoin de passer acheter de l’aspirine chez le pharmacien avant de rentrer, la love doll dit OUI à toutes vos envies.

Les love doll sont de vrais sextoys haut de gamme qui raviront les hommes. Le seul frein peut être le prix puisque il faut compter plusieurs milliers d’euros pour acquérir ce parfait objet de désir. Mais ça vaut le coup de casser sa tirelire ! 

Commentaire (0) Clics: 188

Carla, peux-tu te présenter pour les internautes d'histoires libertines ? (Age, taille, mensuration, ...) ?

Bonjour, je m’appelle Carla Rosa, 18 ans. Mensurations 34 en bas, pour le haut je mets du  S (Small), mon tour de poitrine est 90b, et je mesure 1m60.

 

Comment as-tu choisi ton pseudo ? Carla, est un prénom très utilisé par les actrices, comment te différencies-tu ?

Mon pseudo, je l’ai choisi avant mon premier tournage. Le réalisateur m'a dit qu’il fallait me trouver un pseudo. Sur une liste de pseudos,  il en avait deux qui me plaisaient bien Carla et Jessica et j'ai donc choisi Carla. C’est seulement après deux trois scènes que Rosa est apparu.

Comment je me différencie des autres actrices qui s'appellent Carla ? Alors tout d'abord, en faisant des recherches sur les autres actrices avec le même prénom que moi, j'en ai vu  aucune qui faisait la double anale et double vaginale. Mon nom se complète par Rosa donc c'est un plus pour moi.

 

Qu'est ce qui t'a poussée à te lancer dans le X ?

Ce qui m'a poussée à me lancer dans le X ? Jai toujours était attirée par les salons de l'érotisme, les tenues et les positions sexy, et le monde du porno. Mais ça en restait là. Et puis un jour, sur les réseaux sociaux,  j'ai ajouté une personne sans savoir que c'était un réalisateur de films X. C’est en  voyant ses postes que j'ai été lui parler. Après quelques échanges,  il m'a mise en confiance et tout ça s’est enchainé naturellement. Deux jours après, je tournais ma première scène. A croire que j’étais faite pour ça.

 

Quelle a été ta première scène ? Comment l’as-tu vécue ?

Ma première scène c'était pour Jacquie et Michel : « Carla change de vie ». Je l’ai vécue. Au début, j’étais très stressés et puis le caméraman, le réalisateur et l'acteur m’ont mise en confiance et je me suis éclatée. A la fin j’étais choquée de ce qui c'était passé, mais 10 min après la scène, je demandais : « à quand la prochaine ?! ». Cela restera un souvenir inoubliable, merci à eux.

 

Quel est ton plus beau souvenir de tournage ?

Mon plus beau souvenir ... Ca restera Legal porno et les soirée Jacquie et Michel ...

 

Quelle scène aimerais-tu tourner ?

Une scène que j'aimerais tourner ? Dans un château, en mode princesse  :)

 

Quels sont tes fantasmes ?

Mes fantasmes ? Ce ne sont pas de très gros fantasmes, mais ça en reste. Tourner avec mon copain dans une scène très hard ou faire l'amour sur une plage deserte.

 

Tu as tourné pour legalporno, tes fans auront-ils le plaisir de te retrouver dans ce genre de scènes (très hard) prochainement ?

Me voir prochainement dans des scènes hard ?  Alors, prochainement, d'ici quelques mois, quand même. Mais, oui bien sûr, j'aime trop le hard pour m'arrêter là !

 

Peux-tu nous en dire plus sur cette double anale d’anthologie ?

La double anale ... Alors au début, quand j'ai commencé le porno il était hors de question que je la pratique. J'avais trop peur et puis lors de la scène, Mike Angelo m’a tellement mise en confiance que c’est  passé tout seul.  Je recommencerai demain, s’il le faut les yeux fermés !

 

As-tu d'autres activités ?

Mes autres activités ? Je fais des soirées Jacquie et Michel. Olivier Record m’a contacté pour se produire dans des clubs, le week-end (distribution de cadeau et shows lesbiens). Le monde de la nuit j'adore.

 

Quels sont tes projets et tes envies ?

Mes projets : soit ouvrir mon site soit ouvrir un club libertin

 

Comment te définis-tu en tant que femme et en tant qu’actrice ?

Comment je me définis en tant que femme et actrice ? Comme toute les autres actrices, j'ai une vie en dehors du porno ... J’ai mon chéri, ma famille. Je passe énormément de temps avec eux. Avant de faire une scène, je demande toujours à mon chéri de la faire avec moi. J'adore faire les magasins. Les animaux, je suis raide dingue des animaux, j'ai une complicité hors norme avec eux. Je mène ma petite vie tranquille en temps que femme. J'allume mon téléphone professionnel qu’à partir de 10h30 jusqu'à 20h. Etre actrice porno, reste mon métier rien d'autre.

 

Quel conseil donnerais-tu à une fille qui veut se lancer dans ce milieu ?

Conseil pour les filles qui veulent se lancer dedans : Si t'aimes t’amuser, t'aimes le sexe, que tu aimes rencontrer des personnes hors du commun et que tu as un bon caractère pour éviter de te faire marché dessus, Fonces !

 

Un dernier mot pour les internautes ?

Un dernier mot pour les personnes qui me suivent : Merci à vous ! Vous êtes ma force. J’adore lire vos petits messages, ça me met de bonne humeur. Même si je ne réponds pas souvent je pense à vous et c’est pour vous que je fais ça bisouxxx Carla Rosa

 

A lire également : Morgane Dell : faire du X mais donner du naturelMya Lorenn : le plus beau regard du X français

 

 

Commentaire (0) Clics: 929
Ce site internet est réservé à un public majeur et averti. Il contient des textes et images réservé à un public adulte et peut heurter certains sensibilités.
 
Je certifie sur l'honneur : Être légalement majeur(e) dans mon pays de résidence. Que les lois de mon état ou mon pays m'autorisent à accéder à ce site.
  Être informé du caractère pornographique du serveur auquel j'accède. Je déclare n'être choqué par aucun type de sexualité et m'interdit de poursuivre les auteurs d' histoires libertines.
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs afin réaliser des statistiques de visites.
J'ai lu attentivement les paragraphes ci-dessus et signe électroniquement mon accord avec ce qui précède en cliquant sur Entrer. Si je n'approuve pas, ou si je ne peux pas approuver, je quitte ce site en cliquant sur Sortir
 

Entrer sur le site
Quitter le site