Connexion  \/ 
x
S'inscrire
x

Double surprise dans la chambre d'hôtel

Confessionnal
Typographie

Mes respects Amandine ! Je m’appelle Matt, 29 ans de Bordeaux. Il m’est arrivé dernièrement une expérience sexuelle que j’aimerai partager sur ton site. J’espère être publié. Je suis un ancien commando de la marine (je ne peux en dire plus) et je suis actuellement dans les bureaux et je dois souvent me déplacer.

Lors de mon dernier passage à Dijon, je suis arrivé à mon hôtel habillé en civil. T-shirt et jean moulants. Je dois préciser que je suis bâti comme Florent Manaudou (1m90, 110 kilos, et des biceps qui font deux le tour de cuisses de certains mecs) du fait de mes anciennes activités. J’arrive toujours en civil avec mon uniforme à la main.

En prenant ma chambre, j’ai remarqué que je faisais de l’effet à la réceptionniste mais j’étais pressé donc pas le temps de draguer. J’ai pris ma chambre, une douche, j’ai enfilé mon uniforme et je suis allé à mes rendez-vous professionnels en voiture. Une fois mes obligations terminées, je suis rentré à l’hôtel directement dans ma chambre. Et là, quelle ne fut pas ma surprise !

Deux minettes à poil dans mon lit ! Elles m’ont salué, expliqué qu’elles bossaient à l’hôtel et qu’en me voyant à la réception, elles avaient envie que je les saute. Samira avait la vingtaine, une beurette bien en chair et Sophie, une petite blonde à lunette, toute menue. Pas des avions de chasse, mais gonzesses mignonnes. Et puis, comme on me l’a appris : « un trou est un trou et la bite n’a pas d’œil ».

De toute façon, pas le temps de réfléchir, j’ai Sophie qui se jette sur ma bouche pendant que Samira me désape. En moins de deux me voilà, à poil. J’ai apprécié que Samira pose l’uniforme délicatement sur le lit avant de se mettre à genoux et me pomper énergiquement. Sophie a arrêté ses baisers et a été mettre mon uniforme sur cintre et l’a déposé dans l’armoire. Putain ! Deux belles salopes bonnes à marier.

Sophie vient s’allonger sur le lit. Samira arrête de me sucer et va la rejoindre pour commencer un 69 ! J’admire cette scène où les meufs se bouffent la chatte. Je vois Sophie qui prépare le cul de Samira en lui massant l’anus avant de la doigter. J’en peux plus ! J’enfile une capote. Je crache sur la pastille de Samira. J’enfonce mon gland dans la porte arrière. Je la saisis par les fesses avec fermeté et d’un coup sec j’entre le reste de ma queue. Son gros cul a bien amorti le choc. Mon assaut l’a faite hurler. Excité comme je suis, je lui ai défoncé le cul. Ca secouait tellement que Sophie s’est écartée comme elle a pu et est venue se placer à côté de moi.

Au moment de juter, je suis sorti du fourreau, j’ai enlevé la capote pour arroser le cul de Samira, bien marqué par l’empreinte de mes mains. Sophie lui a bien étalé ma semence sur son cul en se lèchant les doigts.

Je me suis allongé sur le lit. Sophie s’est mise entre mes cuisses.

  • A mon tour maintenant….

A lire également : Fellation à deux bouches à l'hôpitalLe cadeau de l’ex copine de mon mec

Note Globale (0)

0 sur 5 étoiles
Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire trouvé
Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous tenir informé des news du site
Ce site internet est réservé à un public majeur et averti. Il contient des textes et images réservé à un public adulte et peut heurter certains sensibilités.
 
Je certifie sur l'honneur : Être légalement majeur(e) dans mon pays de résidence. Que les lois de mon état ou mon pays m'autorisent à accéder à ce site.
  Être informé du caractère pornographique du serveur auquel j'accède. Je déclare n'être choqué par aucun type de sexualité et m'interdit de poursuivre les auteurs d' histoires libertines.
 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs afin réaliser des statistiques de visites.
J'ai lu attentivement les paragraphes ci-dessus et signe électroniquement mon accord avec ce qui précède en cliquant sur Entrer. Si je n'approuve pas, ou si je ne peux pas approuver, je quitte ce site en cliquant sur Sortir
 

Entrer sur le site
Quitter le site