Un câlin amoureux et très sensuel

Un câlin amoureux et très sensuel

Après, une énième engueulade, je vais me coucher. Hâte que tu me rejoignes pour te faire un câlin amoureux et très sensuel afin de faire la paix.

Tu me rejoins sous la couette, sans mot dire tu te  tournes, et te  colle à moi

Pardonne-moi d’être en érection en sentant ton corps tout chaud, ton parfum entêtant  et tes fesses si bien calées contre mon sexe. Mais rassures-toi, j’ai gardé mon boxer.

Je passe mon bras autour de toi pour t’enlacer. Ma main gauche caresse accidentellement tes seins et les malaxe. Mes doigts se mettent à titiller tes tétons.

Ma main droite N’est pas en reste. Elle caresse ta fesse gauche. Un doigt s’aventure habillement dans le sillon de tes fesses et se retrouve à glisser sur ta vulve trempée.

Je te sens tendue et fébrile. Tu minaudes. Je suis sûr que tu te mordilles les lèvres. Mon souffle est sur ta nuque avant que je ne te mordille tendrement l’épaule…

Tu es ma prisonnière. Dans mes bras, tu es allongée sur le côté, je te bascule sur le ventre. Avec une main je dégage mon boxer et ton tanga. Je t’enserre entre mes bras et nos mains s’entrecroisent. Mon sexe se frotte au tient avant de te pénétrer tout en douceur et profondément. Mon bassin ondule. Tes mains se crispent dans les miennes. J’entame de petits va-et-vient qui montent en cadence et en puissance. Me voilà Maître de ton plaisir. Ma bouche te murmure des mots tendres, crus et te dévore. Tu es prisonnière, offerte et abandonnée.

Je te possède…

A lire également : Moment coquin dans une impasse, Ce cul qui m’excite
Mediaffiliation

Suivre Histoires Libertines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *