jolie blondinette voiture

Une fessée en voiture

Une fessée en voiture

Nous roulons sur cette petite route entre Senlis et Chantilly. L’ambiance dans le Jeep Renegade est à l’image de la température extérieure : glaciale.

Je décide de prendre un chemin à travers la forêt. Inhabituel, comme itinéraire, tu restes de marbre froide et distante à mon égard.

Je m’arrête au fond d’un chemin au milieu des chênes en pleine nuit noire. Tu restes impassible. Je retire ma cravate. Je la noue au volant. J’attrape avec rapidité et fermeté tes poignets pour les nouer à la cravate. Je serre… fort. Te voilà immobilisée au volant.

Ayant préparé mon coup, je sors une seconde cravate que je passe autour de ton cou. Je tire d’un cou sec… tu t’effondres sur moi. Je te retourne bien et pousse mon fauteuil au maximum pour être à l’aise.

Je remonte ta jupe, je craque ton string, il me sert ainsi de bâillon. Sans sommation, je commence à te fesser. Des claques fermes et appuyées s’abattent sur ton cul si bandant. J’applique une cadence de métronome, toutes les deux secondes, une fessée. Tu en reçois 250 sur chaque fesse. J’en eu la main lourde, elle me brûle.

Je te détache du volant en prenant soin de vérifier que tes poignets sont toujours bien attachés. Je sors de la voiture et t’en extirpe en tirant sur la cravate que tu as autour du cou. Tu titubes car l’équilibre est dur à trouver en Jimmy Choo sur un sol boueux.

Les phares du Jeep nous éclairent, je te regarde. Ton rimmel à couler. J’aime. Non. J’adore !

Je te retourne et te plaque sur le capot. Je craque sur ton petit trou. Je sors ma queue. Je te pilonne. A ma fougue habituelle, s’ajoute une fureur nouvelle. Je te branle le clito. J’entends tes râles étouffés par le string faisant office de bâillon.

J’explose en toi. Je retire le string. Je m’essuie le sexe avec et le remets dans ma poche. Je redescends ta jupe et te libère des deux cravates.

Nous remontons en voiture. Avant de redémarrer, nos regards se croisent. Tu te jettes sur moi pour me dévorer la bouche. Nous rentrons.

A lire également : Une fesséeTout, tout, tout, vous saurez tout sur la sodomie

 

Mediaffiliation

Suivre Histoires Libertines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *