rugby coquin

J’ai sucé toute l’équipe de rugby

J’ai sucé toute l’équipe de rugby

Amandine,

Je vais te confier une folie que j’ai faite en 2016. Je m’appelle Aurélie, j’ai 32 ans et j’habite dans le sud de la France. Je venais de divorcer (une séparation très difficile avec mon ex mari) et je papillonnais pour me sentir à nouveau femme et désirable. Jai rencontré Rémi, un très beau joueur de rugby (3/4 centre pour les connaisseurs). Il est très vite devenu mon sexfriend attitré. Un physique de dieu du stade, un regard pénétrant, un sourire charmeur, des mains et une langue agiles, … Tout pour m’envoyer au 7e ciel !

Un jour, je l’ai accompagnée à une 3e mi-temps. Et avec l’alcool, j’ai fait un pari idiot. Si l’équipe monte en division supérieure, je suce tous les joueurs de l’équipe, un par un, et jusqu’au bout. Je pensais ne rien risquer puisque l’équipe était en zone de relégation à la trêve. Sauf que les gars, ils ont fini 2eme du championnat et donc, ils accèdent à la division supérieure.

A la fin du dernier match, quand ils ont su pour leur montée. Ils m’ont soulevée et portée à bout de bras comme un trophée, dès qu’a retentit le coup de sifflet final. Direction le vestiaire et au pas de charge. Ils m’ont délicatement posée sur le sol et m’ont rappelée ma promesse. Je les ai envoyés sous la douche. Pour être surs que je sois là, à leur retour, ils m’ont ordonnée de tailler une pipe à leur entraineur. J’avoue que de recevoir des ordres de 20 mecs baraqués et nus comme des vers, ça m’a excitée.

Je me suis exécutée et j’ai sucé avec application l’entraineur, un beau mâle de 50 ans avec une très belle queue. Quelques secondes avant de jouir, il a appelé ses joueurs pour qu’ils rappliquent pour prendre sa place. Le vicieux m’a abondamment arrosé le gosier et c’est barré laissant la place à une haie d’honneur de 20 jeunes et beaux corps musclés.

Je les ai tous sucés un par un, j’y passé près de 2 heures. J’étais recouverte de foutre de partout, j’étais collante et moite, ma mâchoire était endolorie  mais j’étais heureuse et comblée d’avoir vidangée 21 queues comme une vraie salope. Ils sont tous restés jusqu’à la fin et j’ai eu le droit à un tonnerre d’applaudissements et de félicitations. Rémi m’a soulevée et portée sous la douche. Nous y avons fait l’amour avant d’être rejoint… Mais ça c’est une autre histoire…

A lire également : Je suce mon routierLa banquière prise en tournante

 

Suivre Histoires Libertines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *